Sommaire
France
08/07/2009 - 19:11

Colonna se heurte à l'immunité de Sarkozy

Le tribunal de Paris a refusé de statuer dans l'immédiat sur la procédure pour violation de la présomption d'innocence engagée contre Nicolas Sarkozy par Yvan Colonna, condamné pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998.



Le tribunal rappelle que le chef de l'Etat bénéficie dans l'exercice des ses fonctions d'une immunité judiciaire qui empêche toute poursuite ou audition. Il renvoie donc sa décision à un mois après la cessation des fonctions du président de la République, donc en 2012, ou 2017 s'il était réélu.

Yvan Colonna, condamné en appel le 27 mars dernier à la réclusion à perpétuité avec 22 ans de sûreté, demande 50.000 euros de dommages et intérêts au président.

Le berger corse, qui s'est toujours dit innocent, lui reproche d'avoir de l'avoir présenté comme l'assassin du préfet, le jour de son arrestation le 4 juillet 2003. Nicolas Sarkozy était alors ministre de l'Intérieur.

Lors de son procès en appel, où il a en grande partie refusé de prendre part aux débats, Yvan Colonna s'est présenté comme victime de la vindicte du président et de la "raison d'Etat".


Source: Reuters via Yahoo news

Les revues de presse









Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn