Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
16/01/2009 - 14:13

Comment un Airbus A320 a amerri en plein New York

New York- Le pilote de l'Airbus A320 d'US Airways qui a amerri hier sur le fleuve Hudson, à New York, n'avait plus que cette possibilité désespérée lorsque son appareil a perdu ses deux moteurs à près de 1.000 mètres d'altitude.



Comment un Airbus A320 a amerri en plein New York
Chesley Sullenberger est un ancien pilote de chasse ayant 40 ans d'expérience du vol, dont le pilotage de planeurs. Peu après avoir décollé de l'aéroport New yorkais de La Guardia, son avion a apparemment frappé un vol d'oiseaux, qui ont étouffé les deux réacteurs.

Un Airbus A320 peut normalement voler avec un seul moteur, mais la perte des deux réacteurs du fait d'une collision avec des oiseaux, si l'enquête fédérale confirme cette hypothèse, constituerait apparemment une première aux Etats-Unis.

Le vol 1549 avait une trentaine de minutes de retard lorsqu'il a décollé de La Guardia, peu après 15h30 locales (20h30 GMT), en direction de Charlotte, en Caroline du Nord, avec à son bord 150 passagers et 5 membres d'équipage, a indiqué l'autorité fédérale de l'aviation (FAA).

Quelques minutes plus tard, les pilotes informaient les contrôleurs aériens de New York qu'une collision avec des oiseaux avait mis hors service les deux réacteurs de l'appareil, des CMF-56 de série.

Selon les éléments collectés par les enquêteurs, les faits se sont alors déroulés en très peu de temps. Les contrôleurs aériens ont indiqué que les communications avec le cockpit de l'Airbus s'étaient déroulées dans un "calme irréel" à mesure que les options disponibles disparaissaient.

Un retour à La Guardia a d'abord été écarté, l'aéroport étant désormais trop éloigné. Un atterrissage sur petit site de Teterboro, dans le New Jersey, a lui aussi été rejeté, pour la même raison.

Il ne restait plus alors qu'à tenter de poser le biréacteur sur le fleuve Hudson, a indiqué à Reuters un responsable de l'Association nationale des contrôleurs aériens (Natca).

Les enregistrements des radars au sol montrent que l'Airbus d'une dizaine d'années a effectué une série de virages serrés vers la gauche pour se diriger vers le fleuve qui borde Manhattan en passant à faible altitude au-dessus du pont George Washington.

Un amerrissage représente bien plus de risque qu'un atterrissage en catastrophe, et de l'avis des spécialistes, il est miraculeux que l'appareil ne se soit pas disloqué en touchant l'eau.

L'identité du copilote n'a pas été mentionnée. Selon le syndicat du personnel navigant, trois membres d'équipage ont permis aux passagers d'évacuer l'appareil en partie submergé en les guidant vers les ailes, d'où ils ont pu embarquer à bord de bateaux venus les secourir.



Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK