Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
02/12/2009 - 16:13

Compromis en vue sur la supervision financière au sein de l'UE

Un compromis est en vue sur la réforme de la régulation financière européenne et sur les pouvoirs octroyés aux trois nouvelles autorités de supervision des marchés, de la banque et de l'assurance, assurent plusieurs responsables européens.



Réunis à Bruxelles à l'occasion du conseil Ecofin, les ministres des Finances de l'UE étaient appelés à se prononcer sur la mise en œuvre des décisions du sommet européen de juin dernier visant à créer un dispositif de supervision communautaire aux niveaux macro et micro-prudentiels.

"Nous nous rapprochons d'un compromis. Bien entendu, ce sera une réunion longue et difficile (...) Mais je m'attends à ce qu'une décision soit prise aujourd'hui", a déclaré le ministre suédois des Finances, Anders Borg, dont le pays occupe la présidence tournante de l'UE.

"Ce serait plutôt embarrassant si nous avions une autre crise de cette magnitude et si nous ne pouvions pas prendre de décisions", a-t-il ajouté.

Selon plusieurs diplomates participant à la réunion, la question qui continuait de poser problème mardi, notamment aux Britanniques, est celle du système de vote utilisé par ces trois autorités pour prendre leurs décisions, qui auront ensuite un caractère contraignant, ou par les ministres des Finances de l'UE pour trancher un dossier en cas de désaccord.

A l'issue de la réunion de l'Eurogroupe lundi soir, la ministre française, Christine Lagarde a dit espérer que les choses "aillent au bout".

"Cela pose des problèmes d'équilibre entre les différentes autorités européennes et les autorités nationales. Et cela pose la question de savoir, en particulier, si dans certains cas l'autorité européenne peut avoir une capacité à prescrire, à recommander sans que cela soit encombré d'une multitude d'appels, éventuellement suspensifs. Car, à ce moment-là, ce n'est pas la peine, on peut aller à la pêche", a-t-elle dit.

"Certains pays, je pense à la Grande-Bretagne, aimeraient mieux rester sur une autorité européenne de supervision avec des pouvoirs limités", a-t-elle encore expliqué.

La refonte du dispositif européen de régulation financière a mis en évidence des divergences entre une approche anglo-saxone et un modèle "continental", selon les mots de Nicolas Sarkozy.

Ce dernier devrait d'ailleurs visiter le centre financier londonien dans les prochains jours pour rassurer les acteurs de la finance outre-Manche, dont les craintes ont redoublé après la nomination de Michel Barnier comme commissaire européen au Marché intérieur vendredi. Plus de détails ).

Cette visite devrait avoir lieu "avant la fin de la semaine", a dit lundi Christine Lagarde.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK

Petites annonces