Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Régions
27/07/2009 - 19:01

Corse : deux incendiaires condamnés à Bastia

Le front des incendies semble un peu plus calme lundi dans le sud de l'Europe, où huit personnes sont mortes ces derniers jours, mais la vigilance reste maximale, en particulier en Corse, en Espagne et en Italie. La Grèce, qui la semaine dernière avait été épargnée par les feux, a dû faire face dimanche à l'apparition d'une cinquantaine d'incendies.



CORSE : Deux nouveaux incendiaires présumés ont été interpellés lundi. Le premier, âgé de 22 ans, a reconnu avoir procédé à des mises à feu rapidement éteintes par les pompiers, au nord d'Ajaccio les 8 et 14 juillet. Le second est soupçonné d'être impliqué dans la même affaire d'incendies volontaires.

Ces interpellations portent à huit le nombre d'incendiaires présumés arrêtés en un peu plus d'une semaine. Parmi eux, deux agriculteurs de 24 et 21 ans, qui ont reconnu avoir allumé des feux en bord de route, alors qu'ils étaient en état d'ébriété, ont été condamnés lundi, respectivement à deux ans et huit mois de prison ferme, pour destructions volontaires par incendies par le tribunal correctionnel de Bastia. Ils ont été placés en détention.

Jean-Baptiste Bourdiec, 21 ans, qui a été condamné à deux ans de prison ferme, procédait aux mises à feu près de Rapale, en Haute-Corse, tandis que Guillaume Emmanuelli, 24 ans, conduisait la voiture.

C'est un livreur de journaux qui, les voyant agir, a relevé le numéro de la plaque d'immatriculation de leur voiture et l'a signalée aux gendarmes. La peine des deux jeunes éleveurs de cochons et de brebis a été assortie d'une mise à l'épreuve de trois ans, d'une obligation d'indemniser leurs victimes et d'une interdiction de se rendre sur les lieux où ils ont opéré.

Lundi, les pompiers ont continué de lutter contre l'incendie qui sévit depuis jeudi à Aullène, en Corse-du-Sud, avec 3.500 hectares de forêt et maquis brûlés, en diversifiant leur stratégie pour venir à bout des flammes. «Hier (dimanche), on a déversé des tonnes d'eau sur les flammes mais ça ne suffit pas... lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Sourec: Le Figaro via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK