Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
08/11/2010 - 11:51

Dannenberg: le train de déchets nucléaires a atteint la gare et news Europe

Dannenberg: le train de déchets nucléaires a atteint la gare - Athenes: Georges Papandréou compte poursuivre sa mission en Grèce - Rome: Gianfranco Fini réclame sa démission - Rome: vives protestations après l'écroulement d'un édifice de Pompéi - Grèce: élections locales en forme de référendum - Lisbonne: la Chine offre son aide au Portugal sans évoquer la dette - Espagne: Benoît XVI défend la famille traditionnelle - Suède: tireur fou un suspect arrêté -



Dannenberg: le train de déchets nucléaires a atteint la gare et news Europe
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Dannenberg: le train de déchets nucléaires a atteint la gare
Le train Castor chargé de déchets radioactifs est arrivé lundi matin en gare de Dannenberg, en Basse-Saxe, après un long trajet émaillé d'incidents entre forces de l'ordre et militants antinucléaires. Les déchets vont devoir à présent être chargés sur des camions pour parcourir les 20 derniers kilomètres menant au site de stockage de Gorleben, une opération qui doit durer plusieurs heures.
Dannenberg est le terminus ferroviaire du convoi, parti vendredi de France, qui ramène en Allemagne 154 tonnes de déchets vitrifiés après traitement à l'usine française de La Hague, dans la Manche. De violents incidents ont opposé dimanche la police allemande à des militants antinucléaires qui cherchaient à stopper le convoi. Des milliers de manifestants ont affronté quelque 17.000 policiers tout au long de la journée, retardant de plus de dix heures l'acheminement des déchets. (Reuters)

Athenes: Georges Papandréou compte poursuivre sa mission en Grèce
Le Premier ministre Georges Papandréou s'est dit satisfait dimanche des résultats des élections régionales en Grèce et il a annoncé qu'il allait rester à la tête du gouvernement avec la volonté de poursuivre une politique de réduction des déficits. "Réformer n'est pas facile. Le peuple grec nous a portés au pouvoir l'an dernier et il a confirmé aujourd'hui qu'il souhaitait ces réformes. Nous allons poursuivre notre tâche demain", a-t-il dit dans une allocution télévisée. Georges Papandréou avait menacé de provoquer des élections législatives anticipées en cas de revers de son parti socialiste aux élections organisées dimanche. Son gouvernement a mis en oeuvre une politique d'austérité en échange d'une aide 110 milliards d'euros apportée en mai par l'Union européenne et le Fonds monétaire international pour éviter la faillite à la Grèce. (Reuters)

Rome: Gianfranco Fini réclame sa démission
Le président de la Chambre des députés italiens Gianfranco Fini, ancien allié de Silvio Berlusconi, a réclamé dimanche la démission du chef du gouvernement. M. Fini, co-fondateur avec Silvio Berlusconi du Peuple de la Liberté (PDL, droite, au pouvoir), a rompu avec lui en juillet dernier. Dimanche lors d'un discours devant ses partisans à Pérouse, dans le centre de l'Italie, Gianfranco Fini a estimé que Silvio Berlusconi doit désormais "prendre la décision de remettre sa démission". "Nous ne pouvons poursuivre ainsi. Un chapitre se ferme, ou va se fermer. Le président du Conseil a l'honneur et la charge de dire s'il va ouvrir une nouvelle phase, avec un nouveau calendrier et un nouveau programme", a lancé M. Fini, qui clôturait la convention de son mouvement, "Futur et liberté". Les quatre ministres pro-Fini quitteront sinon le gouvernement, a-t-il averti.  (AP)

Rome: vives protestations après l'écroulement d'un édifice de Pompéi
Commentateurs, archéologues et opposants politiques ont accusé dimanche le gouvernement italien de négligence et de mauvaise gestion après l'effondrement de la "Maison des gladiateurs" dans les ruines antiques de Pompéi. Certains militent pour que le site archéologique, classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco, soit soustrait au contrôle de l'Etat et privatisé, en faisant valoir que le gouvernement se montre incapable de le protéger. "Pompéi - l'effondrement de la honte", titre La Stampa, qui se fait ainsi l'écho d'une opinion nationale. L'édifice de pierre de 80 m2, situé sur une des artères principales de Pompéi, s'est écroulé samedi à l'aube alors que le site des environs de Naples était fermé aux visiteurs. (Reuters)

Grèce: élections locales en forme de référendum
Quelque dix millions de Grecs étaient appelés aux urnes dimanche à l'occasion d'élections municipales et régionales aux allures de référendum sur la politique d'austérité du Premier ministre Georges Papandréou. Le chef du gouvernement a menacé de dissoudre le Parlement si les électeurs désavouent les réductions budgétaires et les réformes structurelles adoptées en mai en échange d'une aide de 110 milliards d'euros de l'Union européenne et du FMI. "Je ne suis pas collé à ma fonction. La seule chose qui m'intéresse est de me battre pour mon pays. Il appartient aux citoyens de dire à qui ils font confiance pour gouverner ce pays", affirme Papandréou dans un entretien au journal Ethnos. "Les citoyens décideront dans l'élection d'aujourd'hui si nous devons continuer à avancer sur le chemin du salut ou si nous devons revenir à la dégradation et la faillite de la Grèce", ajoute-t-il. (Reuters)

Lisbonne: la Chine offre son aide au Portugal sans évoquer la dette
Le président Hu Jintao a déclaré dimanche que la Chine soutiendrait les efforts du Portugal contre les répercussions de la crise financière mondiale, mais sans aller jusqu'à promettre de racheter une partie de la dette souveraine du pays comme l'espérait Lisbonne. "Nous sommes disposés à prendre des mesures concrètes pour aider le Portugal à faire face à la crise financière mondiale", a dit sans plus de précision le dirigeant chinois après un entretien avec le Premier ministre José Socrates. En octobre, le Premier ministre chinois Wen Jiabao s'est engagé à acheter des bons du Trésor grecs lorsqu'ils reviendront sur les marchés, marquant ainsi l'appui de Pékin à ce pays dont l'endettement a plongé la zone euro dans la crise et nécessité un plan de sauvetage international. Le Portugal, qui, contrairement à la Grèce vend toujours des obligations d'Etat sur les marchés financiers mais à un coût élevé, espérait un engagement chinois de même nature en vue de rassurer les investisseurs quant à sa capacité à réduire un énorme déficit budgétaire et à juguler sa dette.  (Reuters)

Espagne: Benoît XVI défend la famille traditionnelle
Le pape Benoît XVI a défendu les valeurs familiales traditionnelles en consacrant dimanche la Sagrada Familia à Barcelone, où manifestaient des homosexuels et des féministes. Durant les deux jours de son voyage en Espagne, le chef de l'Eglise catholique a ouvertement critiqué la politique du gouvernement socialiste qui a ces dernières années facilité le divorce et l'avortement et légalisé le mariage entre personnes du même sexe. "L'amour généreux et indissoluble d'un homme et d'une femme est le cadre efficace et le fondement de la vie humaine", a déclaré Benoît XVI lors de son homélie, dénonçant en une phrase le divorce et les unions homosexuelles. Le souverain pontife a également déploré la légalité de l'IVG (interruption volontaire de grossesse), plaidant pour que "que soit défendue comme sacrée et inviolable la vie des enfants depuis le moment de leur conception".


Suède: tireur fou un suspect arrêté
La police suédoise a annoncé dimanche avoir arrêté un homme de 38 ans soupçonné d'être le tireur fou qui s'est attaqué à des personnes d'origine immigrée à Malmö dans le sud de la Suède, faisant un mort et huit blessés depuis octobre 2009. Le suspect a été placé en détention samedi, selon les enquêteurs qui le soupçonnent de meurtre et tentatives de meurtre. Dans un bref communiqué, la police précise que l'arrestation est "liée aux fusillades qui se sont récemment produites à Malmö". Une porte-parole de la police Sofie Osterheim a confirmé à l'Associated Press que l'homme est soupçonné d'être le tireur fou. Les enquêteurs pensaient qu'un seul tireur était à l'origine de la dizaine de fusillades survenues à Malmö depuis un an. Les victimes, quasiment toutes issues de l'immigration, avaient été prises pour cible alors qu'elles se trouvaient à des arrêts de bus, dans leurs voitures ou dans un club de gym.  (AP)

Source : Yahoo Actualités







Marie Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo