Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
31/03/2009 - 14:08

Darfour: Obama veut faire revenir les ONG expulsées

Le président américain a affirmé hier qu'il souhaitait trouver un moyen de faire revenir les ONG expulsées du Darfour, à l'issue d'une rencontre avec le nouvel émissaire américain pour le Soudan qui doit se rendre prochainement sur place.



"Nous sommes confrontés à une crise liée à la décision du gouvernement de Khartoum d'expulser des organisations non gouvernementales (...). Nous devons trouver le moyen de remettre ces ONG à leur place, de revenir sur cette décision (de Khartoum) ou trouver un moyen par lequel éviter une énorme crise humanitaire", a déclaré M. Obama.

Le président Obama, qui a rencontré son émissaire Scott Gration pour "affirmer publiquement l'importance" du rôle de l'ancien général à ses yeux, a indiqué qu'il l'envoyait sur place avec "toute sa confiance" et que M. Gration lui rendrait compte "très rapidement" de ce qu'il a vu sur place. Il n'a toutefois pas précisé les dates du déplacement de l'émissaire spécial.

A Khartoum, un responsable local a indiqué de son côté que M. Gration était attendu dans la semaine et qu'il pourrait rencontrer le président Omar el-Béchir, sous le coup d'un mandat d'arrêt international.

Treize ONG internationales ont été expulsées par Khartoum en réaction à l'émission le 4 mars par la Cour pénale internationale (CPI) d'un mandat d'arrêt contre le président Béchir pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour.

La guerre civile au Darfour a fait 300.000 morts depuis 2003 selon l'ONU, mais 10.000 selon Khartoum, ainsi que 2,7 millions de déplacés.

Selon le président américain, la situation au Soudan "n'a pas été résolue, elle s'aggrave désormais".

Il a insisté sur le fait que Scott Gration devrait s'atteler à raviver l'accord de paix global de 2005 entre le Nord et le Sud-Soudan, s'assurer qu'il soit mis en oeuvre et tenter d'initier "des discussions entre rebelles et le gouvernement de Khartoum qui pourraient aider, une fois pour toutes, à résoudre la situation au Darfour".

La coalition "Save Darfur", qui regroupe des dizaines d'organisations, a exprimé son optimisme après cette rencontre face à la détermination de l'administration américaine de ramener la paix au Soudan.

La coalition espère que M. Gration "va se rendre prochainement dans des capitales clés pour demander directement à leurs dirigeants de soutenir les efforts multilatéraux pour convaincre - et si nécessaire contraindre - le régime de Béchir de rouvrir un accès humanitaire et faire de vrais progrès pour parvenir à la paix au Darfour", a indiqué le président de la coalition Jerry Fowler dans un communiqué.

Selon lui, à cause de l'expulsion des ONG, "environ 1,1 million de civils vont bientôt manquer de nourriture, près d'un million vont bientôt manquer d'eau potable, et 1,5 million seront privés de soins médicaux".


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn