Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
24/06/2009 - 13:12

Dassier décrète la fin de la crise à l'OM

Jean-Claude Dassier a décrété la fin de la crise à l'Olympique de Marseille, pour lequel en tant que nouveau président il vise le titre de champion de France la saison prochaine, avec José Anigo confirmé en tant que directeur sportif et Didier Deschamps entraîneur.



=Depuis l'éviction de Pape Diouf de la présidence de l'OM mercredi dernier, le club phocéen a vécu une intense période d'incertitudes.

José Anigo avait menacé de quitter ses fonctions de directeur sportif en cas de départ de Pape Diouf. Nommé en mai pour succéder à Eric Gerets, Didier Deschamps avait pour sa part laissé planer le doute sur sa présence à Marseille la saison prochaine dans l'attente du nouvel organigramme du club.

José Anigo et Didier Deschamps entouraient Jean-Claude Dassier mardi pour sa première conférence de presse depuis sa nomination la veille.

"Après une semaine compliquée, il était urgent que les choses se clarifient, c'est chose faite", a dit le nouveau président marseillais.

"Il fallait dire à tous que ce club avait une équipe de direction. Je ne suis pas Merlin l'enchanteur, mon rôle est de faire en sorte que cette équipe soit solidaire et unie autour du projet sportif", a-t-il ajouté.

"L'essentiel, c'est qu'il n'y a pas de crise à l'OM ou s'il y en a eu une, elle est terminée."

Jean-Claude Dassier a lui-même entretenu le trouble en proposant à Jean-Pierre Bernès, désormais agent, de revenir à l'OM, dont il était l'une des chevilles ouvrières du temps de Bernard Tapie il y a une vingtaine d'années.

"L'affaire Bernès, elle est pour moi", a admis Jean-Claude Dassier. "Mon souci était de renforcer l'échelon recrutement. Cela a suscité des réactions excessives. Il ne sera donc pas de l'aventure. La page est complètement tournée."

Jean-Pierre Bernès a été condamné à une peine de prison avec sursis pour le scandale de corruption autour d'un match en 1993 entre Valenciennes et Marseille.

Son possible retour à l'OM avait renforcé les doutes de José Anigo, que Jean-Claude Dassier a balayés mardi.

"Il est, il reste et restera durablement le patron, le directeur sportif de ce club", a déclaré le nouveau président marseillais.

José Anigo a dit avoir été convaincu de rester lors d'un entretien avec Jean-Claude Dassier mardi.

"L'explication que j'ai eue avec Jean-Claude m'a donné beaucoup de force. L'épisode est terminé pour moi. Le travail prime avant tout. (...) J'ai mis mon poste en avant pour (que Pape Diouf) ne parte pas mais la priorité c'est aujourd'hui le club", a-t-il déclaré.

Didier Deschamps a pour sa part souligné que le départ de Pape Diouf avait provoqué un "chaos total".

"Tout a explosé en quelques jours. Légitimement, j'avais le droit de me poser des questions mais dans ma tête, j'avais pris une décision, je l'assume", a dit l'entraîneur.

"Il y a eu quelques jours de trouble car je n'avais plus d'interlocuteurs. Cela a été des jours pénibles pour tout le monde. J'ai signé à l'OM en tant qu'entraîneur, je le reste, je n'ai rien demandé de plus", a-t-il poursuivi.

"J'espère que le terrain va reprendre ses droits le plus rapidement possible."

Sur ce plan, Jean-Claude Dassier a affiché l'ambition de conquérir un titre de champion que l'OM n'a plus remporté depuis 1992.

Marseille a fini deuxième la saison dernière.

"Notre ambition est d'essayer de faire un peu mieux la saison prochaine. Une place de plus et on serait au paradis", a-t-il dit.

"Je pense que nous aurons les moyens d'afficher au moins cette ambition."



Source: Reuters via Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn