Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
04/08/2009 - 21:25

Débat au Sénat américain sur la nomination de Sonia Sotomayor à la Cour suprême

Le Sénat américain a entamé ce mardi un débat historique sur la confirmation de Sonia Sotomayor à la Cour suprême. Cette magistrate devrait devenir le premier juge hispanique à siéger à la plus haute instance judiciaire des Etats-Unis.



Le vote devrait intervenir rapidement.

De parents portoricains, Sonia Sotomayor, 55 ans, a grandi dans un logement social du Bronx, à New York. Elle a perdu son père à l'âge de neuf ans et a été élevée par sa mère dans un milieu très modeste.

Diplômée de l'université de Princeton et de la faculté de droit de Yale, elle a été procureur et avocate privée. Elle est devenue juge à la cour fédérale du district sud de New York en 1992, puis en 1998 juge à la cour d'appel fédérale du 2d Circuit, qui couvre New York, le Vermont et le Connecticut.

Mme Sotomayor aime à se définir comme une "new-yorkricaine". Elle devrait succéder au juge David Souter, qui prend sa retraite. Quoique nommé par un président républicain, le juge Souter s'est avéré moins conservateur que prévu, votant notamment pour le maintien du droit des femmes à l'avortement. L'arrivée de Mme Sotomayor, également plutôt marquée à gauche, ne devrait donc pas modifier radicalement les équilibres de la Cour.

Les républicains, hormis une poignée d'entre eux, se sont ligués contre la candidate choisie par Barack Obama pour sa première nomination à la Cour suprême depuis sa prise de fonctions à la Maison Blanche en janvier dernier.

L'opposition accuse Sonia Sotomayor de se montrer trop "libérale" et d'avoir pris par le passé des décisions défavorables au port des armes, à la propriété ou d'avoir rejeté des plaintes de Blancs pour discrimination. Ils lui reprochent aussi d'avoir déclaré en 2001 espérer qu'"une Latino avisée" prenait en général de meilleures décisions qu'un homme blanc.

Les démocrates quant à eux font valoir de nombreux jugements dans lesquels la magistrate est parvenue aux mêmes conclusions que des confrères considérés comme étant plus conservateurs. Ils la présentent comme une modérée.

Certains républicains sont pour leur part déchirés entre leur inclinaison à voter contre la candidate du président Obama pour plaire à leur base conservatrice et la peur de s'aliéner l'électorat hispanique.


Source: Associated Presse via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK