Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
Art et Culture
20/05/2009 - 19:51

Découverte d'un fossile de 47 millions d'années

Une nouvelle étape peut-être franchie dans la connaissance de nos origines: le squelette quasi-complet et remarquablement conservé d'un petit animal âgé de quelque 47 millions d'années, qui vient d'être présenté à New York, pourrait être l'ancêtre commun de l'homme et du singe.



Les experts se félicitent de cette contribution majeure au débat scientifique sur l'évolution, mais reconnaissent être encore très loin de résoudre l'énigme de nos origines.

Environ de la taille d'un petit chat, ce fossile a été découvert en 1983 près de Francfort (Allemagne). "Ida", comme l'ont surnommé les chercheurs, possède quatre jambes et une longue queue. Si personne ne prétend qu'il s'agit de l'ancêtre direct des singes et des hommes, cet animal aux allures de lémurien laisse imaginer l'aspect qu'a pu avoir notre très lointain ancêtre, comme l'ont expliqué les scientifiques à la presse.

D'un point de vue généalogique, l'animal serait "l'ancêtre d'une de nos tantes", a résumé Jens Franzen, paléontologue à l'Institut de recherche Senckenberg de Francfort. Jamais un fossile de primate n'avait été aussi bien conservé, a ajouté Jorn Hurum, du Muséum d'histoire naturelle de l'université d'Oslo (Norvège), lors de la présentation à New York du spécimen.

Le primate femelle est complet à 95%, y compris les première phalanges et les ongles, et seule la partie inférieure d'une des jambes manque, a encore précisé Jorn Hurum. L'intérieur du corps est extraordinairement bien conservé: on y trouve le contenu de l'intestin, des fruits et des feuilles, dernier repas pris par l'animal dans la forêt tropicale environnante.

Des experts extérieurs à ces travaux ont jugé la découverte exceptionnellement complète, du fait des détails qu'elle fournit sur le contenu de l'intestin notamment. Mais ils s'interrogent sur l'éventuelle parenté entre l'animal et les ancêtres du singe et de l'homme, une hypothèse avancée par les chercheurs.

"En fait, je ne crois pas qu'il soit très proche de l'ancêtre commun aux singes, aux grands singes et aux hommes", a déclaré K. Christopher Beard, du Muséum d'histoire naturelle Carnegie de Pittsburgh (Pennsylvanie). "Je dirais qu'il est à peu près aussi loin qu'on peut l'être de cette lignée, tout en étant un primate. Plutôt que l'ancêtre d'une tante, je dirais que c'est un troisième cousin", explique-t-il. "Il ressemble donc probablement aux animaux ancestraux d'une façon très périphérique."

Christopher Beard rappelle que les scientifiques disposent déjà d'un fossile du même âge et ayant vécu en Chine. Cet animal, largement reconnu comme provenant de la lignée commune aux singes et aux hommes, était toutefois plus petit que le nouveau et s'alimentait autrement. "Ce sont deux animaux totalement différents", dit-il.

Pour John Fleagle, chercheur à l'université publique de New York, l'analyse des paléontologues ne fournit qu'"un lien vraiment faible" entre le nouveau fossile et des primates plus développés, les anthropoïdes, notamment les singes et les hommes.

"Très franchement, ça ne nous dit pas grand chose sur les origines des anthropoïdes", note-t-il.

Saluant un travail scientifique "extraordinaire", John Fleagle reconnaît cependant que "ce specimen recèle sûrement plus d'informations que n'importe quel autre fossile de primate jamais découvert".

L'animal est un jeune femelle, morte à 9 ou 10 mois, selon les scientifiques. "Elle raconte tant d'histoires. Les recherches ne font que commencer", a observé Jorn Hurum.

Le fossile, trouvé voilà 26 ans dans une mine à environ 40km au sud-est de Francfort, a été baptisé "Ida", prénom de la fille de Jorn Hurum, âgée alors de 6 ans. Son nom scientifique est "Darwinius masillae", du nom de Charles Darwin, père de la doctrine évolutionniste, et de la région où il a été trouvé.

"Ida", dénichée par un collectionneur privé, était restée aux mains de personnes privées jusqu'à ce que le muséum de Jorn Hurum en fasse l'acquisition en 2007. Le fossile a été présenté mercredi au Muséum d'histoire naturelle de New York, qui présentera un moule de l'animal dans une nouvelle exposition sur les mammifères.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces