Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
09/04/2009 - 14:53

Démission du chef de la lutte antiterroriste de la police britannique

Bob Quick, le patron de la lutte antiterroriste en Grande-Bretagne, a remis sa démission ce jeudi au lendemain d'une bévue qui aurait pu compromettre une vaste opération antiterroriste de la police dans le nord de l'Angleterre.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le maire de Londres Boris Johnson a annoncé jeudi qu'il avait accepté la démission de Quick qui se remplacé à son poste par John Yates.

Mercredi, Quick avait été photographié à son arrivée au 10 Downing Street pour une réunion avec le Premier ministre Gordon Brown avec des documents confidentiels clairement identifiables. Ces documents détaillaient une opération anti-terroriste d'envergure dans le nord de l'Angleterre.

Cette photo a contraint la police britannique a avancé cette opération au cours de laquelle 12 suspects ont été interpellés. Selon la police de la région de Manchester, les suspects, qui vont d'un adolescent à un homme de 41 ans, ont été interpellés dans le cadre de la législation antiterroriste à huit adresses différentes à Manchester, Liverpool et des environs à quelque 320km au nord-ouest de Londres. Plusieurs perquisitions ont également été menées. L'un des raids a eu lieu à l'université John Moores de Liverpool. La plupart des suspects sont des ressortissants pakistanais.

Dans un communiqué publié par Scotland Yard, Quick déclare: "j'ai présenté ma démission ce jour en sachant que mon acte pourrait avoir compromis une opération antiterroriste majeure. Je regrette profondément la gêne occasionnée à mes collègues responsables de cette opération et leur sait gré de la manière dont ils se sont rapidement et professionnellement adaptés en avançant cette opération".

Paul Stephenson, le patron de la police de Londres, a déclaré que Quick avait "accepté qu'il avait commis une erreur grave qui a conduit à sa démission ce matin".

La secrétaire à l'Intérieur Jacqui Smith dont le ministère est chargé de la police a estimé que Quick a eu le sentiment que sa position était devenue intenable même si, assure-t-elle, l'opération a été un succès.

Pour le député de l'opposition Chris Grayling, Quick a pris la bonne décision en démissionnant. "Il est inacceptable que le plus haut responsable de la lutte antiterroriste ait eu un aussi extraordinaire manque de discernement".


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo