Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Art et Culture
15/01/2009 - 18:44

Dernier hommage du cinéma français à Claude Berri

Paris- Personnalités du 7e art ou anonymes, quelque 500 personnes ont assisté jeudi après-midi aux funérailles du producteur, réalisateur et acteur Claude Berri, disparu lundi des suites d'un accident vasculaire cérébral.



Dès 14h30, dans un froid glacial mais sous soleil hivernal, les proches du défunt dont sa dernière compagne Nathalie Rheims, ses fils Thomas et Darius ou sa soeur Arlette, étaient rejoints au cimetière de Bagneux (Hauts-de-Seine) par de nombreuses personnalités parmi lesquelles les acteurs Catherine Deneuve, Alain Delon et son fils Anthony, Mireille Darc, Anouk Aimée, Agnès Soral ou Yvan Attal.

Egalement présents autour du cercueil, les réalisateurs Costa-Gravas, Roman Polanski, Claude Lelouch, Bertrand Blier, Elie Chouraqui, le producteur Tarak ben Ammar mais aussi la scénariste Danièle Thompson ou encore le chanteur Alain Souchon: tous se sont recueillis dans l'émotion, alors qu'un rabbin a lu de larges extraits en hébreu puis en français du "Livre de la Sagesse".

Les acteurs Alain Chabat et Mathile Seigner, actuellement en plein tournage du 21e film qu'avait débuté Claude Berri comme réalisateur étaient également présents, de même que le réalisateur Jean-Jacques Annaud et Constantin Costa-Gravas qui, au pupitre, se sont souvenus du personnage haut en couleurs que fut le disparu, tour à tour acteur, réalisateur, producteur et distributeur.

Toujours au pupitre au pied duquel trônait un immense bouquet de roses blanches en forme de coeur, Alain Delon a rappelé que Claude Berri fut un chef, mais aussi "un chef de famille, frappé par le destin", car, a-t-il dit "on ne se remet jamais de la mort d'un enfant", en référence à la mort prématurée de son fils Julien en 2002. "C'est la première fois la dernière fois que tu me fais de la peine, mais je ne t'en veux pas", a conclu l'acteur dans son allocution.

Le rabbin officiant a retracé le parcours du "fils de fourreur du Faubourg-Poissonnière, qui débordait d'amour de la vie (...) un amour de la vie 'haïm 'en hébreu, qu'il a su transmettre aux siens et à ceux avec qui il travaillait", a-t-il rappelé, se souvenant que jamais Claude Berri "n'avait oublié d'où il venait". Rompant avec le rite israélite, la famille n'a pas reçu sur place les condoléances des participants, si ce n'est ceux des proches, avant que le fils du défunt, Thomas Langmann ne lise le "Kaddish", la prière des morts, en petit comité.

Claude Berri était ensuite inhumé dans le caveau familial auprès de ses deux parents où est située sa dernière demeure, 23e Division du carré israélite du cimetière de Bagneux. Le deuil pour la famille s'achèvera, selon la tradition juive mardi soir prochain, soit le 7e jour suivant le décès, par une dernière cérémonie à la synagogue.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn