Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
11/11/2009 - 16:05

Des pirates somaliens détournent deux autres navires

Des pirates somaliens ont détourné un navire de pêche yéménite et un cargo immatriculé aux îles Marshall qui acheminait des produits chimiques entre le Koweït et l'Afrique du Sud, annoncent les pirates et des responsables maritimes.



La présence d'une force navale multinationale surveillant les voies de navigation qui relient l'Europe à l'Asie via le golfe d'Aden semble avoir eu pour principal effet d'obliger les gangs de la mer à opérer plus loin dans l'océan Indien.

L'un des pirates, Hassan, a déclaré par téléphone de la ville côtière de Haradheere que trois de ses comparses avaient été blessés dans l'attaque du cargo mardi soir.

"Ses 24 membres d'équipage sont sains et saufs. Il y a eu un bref affrontement avant que nous le capturions. Trois de mes amis ont été blessés", a-t-il dit.

Les pirates somaliens détiennent au moins treize navires et plus de 230 membres d'équipage, dont un couple britannique dont le yacht a été détourné au large des Seychelles.

Selon Andrew Mwangura, responsable du Programme d'assistance aux gens de mer en Afrique de l'Est basé au Kenya, le chimiquier détourné mardi est le Filitsa, à bord duquel se trouvaient trois officiers grecs et un équipage philippin.

Mwangura a ajouté que le navire reliait le Koweït au port sud-africain de Durban quand il a été attaqué à 513 milles nautiques au nord-est des Seychelles.

Mwangura et un autre pirate, Osman, ont tous deux déclaré qu'un navire de pêche avait aussi été détourné lundi au large des côtes nord de la Somalie. Mwangura a identifié ce bateau sous le nom d'Al Hilal ou Al Halil : "C'est un navire de pêche blanc qui semblait faire route vers le nord quand il a été attaqué et pris d'assaut par au moins 14 Somaliens armés."

Dimanche, des pirates s'étaient emparés d'un navire sous pavillon des Emirats arabes unis qui transportait des armes à destination de la Somalie en violation d'un embargo de l'Onu.

Un superpétrolier hongkongais a en outre essuyé des tirs lundi à un millier de milles nautiques de Mogadiscio, distance où les pirates n'étaient encore jamais passés à l'action.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces