Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
27/10/2009 - 14:27

Dialogue politique : Bennoo Siggil Senegaal favorable à la commission paritaire

Les partis de membres de la Coalition Bennoo Siggil Senegaal (opposition) ont exprimé, lundi, leur adhésion à la proposition du président de la République, Abdoulaye Wade, désignant le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye pour conduire ses plénipotentiaires à la commision paritaire dans le cadre d’un dialogue national.



‘’Votre lettre n° 000631 du 8 octobre 2009, nous est bien parvenue. Nous notons qu’en dépit de votre accord sur l’ordre du jour en 9 points, que nous vous avons proposé, il nous reste à finaliser le format des discussions et les modalités de mise en œuvre des conclusions’’, indique Bennoo dans une lettre adressée au chef de l’Etat .

‘’Pour ce qui est du format, nous nous en tenons à votre proposition initiale, contenue dans votre lettre n°000373 du 29 juin 2009. Vous vous souviendrez que vous y aviez désigné le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, pour conduire vos plénipotentiaires à la commission paritaire’’, poursuit Bennoo.

Pour les partis membres de Bennoo Siggil Senegaal, cette formule convient le mieux au dialogue avec le pouvoir.

‘’Ce format nous paraît plus approprié que votre nouvelle proposition qui rappelle les conférences nationales, consistant d’abord à organiser un débat public contradictoire en plénière élargie aux personnalités religieuses et coutumières, ainsi qu’au corps diplomatique et portant sur deux des 9 points inscrits à l’ordre du jour, le tout retransmis en direct à la radio et à la télévision, et ensuite à réserver les 7 autres points à la commission paritaire’’, soulignent-ils.

A cet égard, la coalition rappelle quer ‘’les 9 points’’ qu’elle propose ‘’d’inscrire au dialogue (…) sont d’égal intérêt et doivent recevoir le même traitement dans nos discussions, dont nous avions déjà proposé qu’elles soient élargies à chaque secteur et acteur intéressé par les questions inscrites à l’ordre du jour’’.

‘’Il reste entendu qu’à l’issue des travaux de la commission paritaire, une plénière, dans un format à arrêter d’un commun accord, pourrait être convoquée pour présenter solennellement les conclusions consensuelles’’, relève-t-elle.

S’agissant de l’application des conclusions consensuelles auxquelles le dialogue pourrait aboutir, Bennoo Siggil Senegaal estime ‘’qu’elle ne pose aucun problème, ni de procédure, ni de fond’’.

‘’En effet, au plan procédural, en votre qualité de Président de la République, vous pouvez prendre l’initiative de tout projet de loi reflétant l’intérêt général et en demander l’adoption par la majorité constituée essentiellement d’élus de votre parti. Ce ne serait pas la première fois, ni maintenant, ni avant Votre accession au pouvoir’’, souligne la lettre.

Pour Bennoo Siggigl Senegaal, ‘’sur le fond, une telle initiative ne présente aucun caractère antidémocratique, puisque le pouvoir et l’opposition regroupée dans Bennoo Siggil Senegaal, constituent une majorité incontestable dans le pays’’.

‘’De plus, nous pourrions, ensemble, approcher les autres partis auxquels vous faites allusion, et qui n’auraient pas pris part au dialogue, pour partager, élargir et renforcer le consensus, une fois celui-ci réalisé’’, soulignent encore les partis membres de la coalition.

Après avoir rappelé leur ‘’position sur les termes de référence du dialogue national’’ qu’elle préconise, les partis de l’opposition indiquant qu’ils restent ‘’dans l’attente’’ des réponses à leurs propositions ‘’afin de désigner’’ leurs ‘’plénipotentiaires à la commission paritaire’’.

Bennoo Siggil Senegaal a réitéré dans sa lettre sa ’’disponibilité à prendre part à un dialogue global, inclusif et de bonne foi’’.



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces