Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
13/05/2009 - 17:23

Dopage: un rapport implique Kloeden et Kessler

Les ex-formations cyclistes Telekom et T-Mobile ont pratiqué un dopage sanguin systématique entre 1995 et 2006 et les coureurs Andreas Kloeden et Matthias Kessler bénéficié de transfusions sanguines illégales lors du Tour de France 2006, conclut une enquête indépendante sur le dopage.



Cette commission de trois personnes a présenté mercredi son rapport de 63 pages au terme de deux années d'enquête. Le magazine der Spiegel avait publié leurs conclusions le mois dernier.

"Un dopage systématique sous contrôle médical a été poussé à la perfection", a déclaré le président de cette commission, l'avocat Hans Joachim Schaefer.

La commission s'est penchée sur les activités de deux docteurs de la clinique universitaire de Fribourg soupçonnés d'avoir mis au point un système de dopage sanguin pour l'équipe Telekom, devenue T-Mobile, aujourd'hui disparue.

L'enquête a été conduite à la demande de l'Université de Fribourg. La commission a conclu que les deux docteurs, Lothar Heinrich et Andreas Schmid, ont agi en cachette de l'université et pour leur propre bénéfice. Ils ont été licenciés en 2007.

La commission a interviewé 77 témoins, examinés des reçus, des documents bancaires et autres, et utilisés les résultats de 58.800 contrôles sanguins.

La commission indique que Kloeden et Kessler ont bénéficié de transfusions illégales de leur propre sang lors du Tour 2006, ainsi que leur coéquipier Patrik Sinkewitz.

L'ex-petite amie de Sinkewitz a véhiculé le trio en juillet 2006 lors d'un aller-retour Strasbourg - Fribourg, indique le rapport.

Kloeden qui court désormais pour Astana a toujours démenti tout dopage. Il a fini deuxième du Tour 2006 après le bannissement du vainqueur Floyd Landis, convaincu de dopage.

Les dirigeants d'Astana présents sur le Giro n'ont pu immédiatement être joints pour commenter.

Kessler purge une suspension pour dopage jusqu'a 26 juillet après avoir été contrôlé positif à la testostérone.

Sinkewitz a été testé positif à la testostérone lors d'un contrôle inopiné avant le Tour de France 2007, ce qui avait causé durant l'épreuve le retrait de la télévision allemande présente en direct sur la course. Il avait été suspendu un an, la moitié de la peine traditionnelle, pour avoir collaboré avec les enquêteurs allemands et donné des détails sur le dopage dans le cyclisme.

La commission explique que les deux docteurs ont entamé un dopage systématique à l'EPO dans l'équipe Telekom lors d'un stage d'entraînement à Majorque en janvier 1995. Déjà un an avant cela, la formation Team Telekom avait utilisé de l'hormone de croissance, dit la commission.

Des procureurs de Fribourg ont conduit leur propre enquête, mais le porte-parole Wolfgang indique qu'aucun coureur n'a été nommément impliqué.

"Nous enquêtons sur les docteurs, un pharmacien et les anciens leaders", dit Maier.



Source: Associated Presse via Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces