Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Europe
25/02/2009 - 18:35

Drepanocytose:Les parlementaires accompagneront Mme Wade

Dakar- La présidente de l’Association Education Santé, Mme Viviane Wade a rencontré hier les parlementaires pour une journée de plaidoyer sur la drépanocytose. Très satisfaits du plaidoyer de la Première dame, ils ont promis de l’accompagner.



La journée de plaidoyer de Mme Viviane Wade, présidente de l’Association Education Santé a obtenu des résultats satisfaisants chez les parlementaires. Venus en masse, députés et sénateurs ont écouté la Première dame qui a entamé depuis début 2008, des journées de sensibilisation sur cette maladie.

Prononçant le discours de bienvenue, le président de l’Assemblée nationale, Mamadou Seck, a tenu à remercier Mme Viviane Wade d’avoir associé l’institution qu’il dirige à ses actions de lutte contre la drépanocytose.

« Avec vous, la représentation nationale pose un grand acte. Elle apportera son soutien à toutes vos actions », a dit M. Seck à l’endroit de Mme Viviane Wade.

Cette dernière, contente de l’accueil qui lui a été réservé, a affirmé que les parlementaires constituent un relais pour mieux faire comprendre la drépanocytose. « Vous êtes le réceptacle et le lieu de prise de décisions. C’est pourquoi, je suis venue faire ce plaidoyer pour trouver un relais », a indiqué la présidente de l’Association Education Santé.

Après les discours de Mamadou Seck et de la Première dame, le Pr Ibrahima Diagne, pédiatre à l’hôpital d’enfants Albert Royer a fait une présentation de la maladie. « La drépanocytose est une maladie du sang. Elle est héréditaire et touche 10% de la population sénégalaise, toutes ethnies confondues », a révélé M. Diagne. Il a également expliqué l’évolution de la maladie avant d’insister sur la nécessité du test avant le mariage.

Mais le moment le plus émouvant de cette journée a été la présentation du film produit par l’Association Education Santé et l’Unesco Breda et intitulé « La bonne décision ». Dans ce film de quelques minutes, on y montre des hommes, femmes et enfants drépanocytaires, expliquant comment ils vivent avec la maladie et les difficultés auxquelles ils sont confrontés. A la fin de la projection du film, une grande tristesse se lisait sur les visages de beaucoup de parlementaires surtout quand ils ont appris que la petite fille dans le film a perdu la vie.

Touchés par la gravité de cette maladie, les représentants du peuple ont manifesté leur volonté d’appuyer Mme Viviane Wade pour sensibiliser la population. « Nous devons agir », a lancé Seydou Diouf. Mme Seynabou Wade va plus loin en demandant que l’Etat prenne en charge la moitié du traitement des malades. Mieux, elle a préconisé des tests prénuptiaux pour tous les couples prêts à se marier.

D’autres députés comme Bocar Sédikh Kane ont plaidé pour la gratuité des soins et la mise à contribution de l’école pour informer et sensibiliser la population.

Astou Kane Sall, présidente de la commission Santé, Population et Affaires sociales de la Chambre basse du Parlement a, quant à elle, annoncé qu’une caravane sillonnera le pays pour faire la sensibilisation.


Source: Le Soleil


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK