Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
08/12/2010 - 16:41

Economie: Wall Street ouvre sur une hausse timide et autres infos

Wall Street ouvre sur une hausse timide - Pierre Berger va devenir directeur général d'Eiffage - J&J lance son offre de 1,75 milliard d'euros sur Crucell - Recul du déficit commercial à 3,43 milliards d'euros - Arcelor cotera sa division acier inoxydable au 1er trimestre - La Bourse de Tokyo finit en hausse de 0,9% - Achat d'avions de chasse: Lula va laisser le choix à Dilma Rousseff - Budget d'austérité sans précédent en Irlande -



Economie: Wall Street ouvre sur une hausse timide et autres infos
Wall Street ouvre sur une hausse timide
Les valeurs américaines ont ouvert en petite hausse mercredi, l'appréciation du dollar et des rendements obligataires pesant sur le marché. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones était stable (+0,01%) à 11.361 points, tandis que le Standard & Poor's 500 gagnait 0,3% à 1.1227,66 points et que le Nasdaq Composite grignotait 0,3% à 2.607 points. McDonald's abandonnait 2,2% à 78,63 dollars. Le numéro un mondial de la restauration rapide a fait état d'une hausse de son chiffre d'affaires à magasins comparables inférieure aux attentes pour le mois de novembre. Le chiffre d'affaires mondial a crû de 4,8% à magasins comparables et de 4,9% aux Etats-Unis. (Reuters)

Pierre Berger va devenir directeur général d'Eiffage
Pierre Berger, président d'une division du groupe Vinci, va devenir directeur général d'Eiffage, a annoncé ce dernier mercredi. Il deviendra dans un premier temps directeur général délégué du groupe de BTP et de concessions début 2011, puis directeur général à partir du second semestre, a indiqué Eiffage dans un bref communiqué publié à l'issue d'une réunion du conseil d'administration. "Sur proposition de Jean-François Roverato, le conseil d'administration a coopté Pierre Berger comme administrateur et l'a nommé directeur général délégué d'Eiffage à compter de son arrivée dans la société début 2011, et directeur général à compter du 1er juillet 2011", peut-on lire dans le communiqué. Celui-ci n'évoque pas l'avenir de Jean-François Roverato au sein du groupe qu'il dirige depuis plus de vingt ans et dont il cumule aujourd'hui les fonctions de président et de directeur général. Agé de 66 ans, Jean-François Roverato a été reconduit dans ses fonctions en avril dernier pour une durée d'un an renouvelable. Il avait promis alors d'enclencher le processus de sa succession. Diplômé de Polytechnique et de l'école des Ponts et Chaussées, âgé de 42 ans, Pierre Berger faisait figure de favori pour prendre les rênes d'Eiffage. (Reuters)

J&J lance son offre de 1,75 milliard d'euros sur Crucell
Johnson & Johnson a lancé mercredi son offre de 1,75 milliard d'euros sur Crucell, dissipant ainsi les doutes des investisseurs relatifs à un problème de production de vaccins par la société néerlandaise de biotechnologie. Crucell avait dit en octobre que les opérations stériles d'un site sud-coréen pourraient avoir été contaminées et que sa projection de hausse du chiffre d'affaires en 2010 n'était plus valable. L'action avait baissé à la suite de ces annonces mais elle gagnait 1,12% à 24,02 euros mercredi après celle de J&J, dont l'offre amicale représente 24,75 euros par action. "J&J et Crucell travaillent ensemble depuis des années et se connaissent bien, c'est une bonne association", a commenté Tom Muller, analyste chez Theodoor Gilissen. Interrogé sur les médicaments qui soutiendraient la croissance de J&J, Muller a estimé qu'"à court terme ce sont les vaccins contre les maladies infantiles, mais dans les cinq à six prochaines années, ce seront les vaccins contre la grippe". L'offre du groupe de santé américain, qui détient déjà 17,9% de Crucell, est subordonnée en particulier à un minimum de 95% du capital en promesses de vente, seuil susceptible d'être ramené à 80% si certaines autres conditions sont remplies. (Reuters)

Recul du déficit commercial à 3,43 milliards d'euros
Le déficit commercial de la France a reculé à 3,431 milliards d'euros en octobre après 4,378 milliards (révisé) le mois précédent, selon les données CVS/CJO publiées mercredi par les Douanes. Quatre économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à un déficit de 4,1 milliards d'euros, leurs estimations s'échelonnant de -3,5 à -4,5 milliards. Le solde de septembre a été révisé à 4,378 milliards par rapport au montant de 4,683 milliards annoncé en première estimation, il y a un mois. Sur les dix premiers mois de l'année, le déficit cumulé CVS/CJO des échanges commerciaux de la France ressort à 41,330 milliards contre 34,171 milliards pour la période correspondante de 2009. Selon Alberto Balboni, économiste au cabinet d'analyse Xerfi, l'amélioration du solde "s'explique essentiellement par une baisse exceptionnelle des importations qui masque un nouveau recul de nos exportations, après leur forte baisse de septembre". "Les exportations françaises ont reculé pour le troisième mois consécutif. Autrement dit, la 'pause' observée dans la reprise de l'activité exportatrice des firmes françaises se prolonge dangereusement", ajoute-t-il. Les exportations FAB en données CVS/CJO sont ressorties à 32,389 milliards d'euros contre 32,766 milliards en septembre. Les importations se sont élevées à 35,820 milliards contre 37,144 milliards le mois précédent. (Reuters)

Arcelor cotera sa division acier inoxydable au 1er trimestre
ArcelorMittal a confirmé mercredi un projet d'introduction en Bourse de sa division acier inoxydable au premier trimestre 2011. Cette décision du numéro un mondial de l'acier intervient après plusieurs années passées à chercher un partenariat susceptible de réduire les coûts de cette division. La transaction devrait aboutir à une charge de dépréciation d'environ 800 millions de dollars (605 millions d'euros), sans contrepartie en termes de trésorerie, précise ArcelorMittal dans un communiqué, ajoutant que la charge de dépréciation finale serait évaluée à la fin de l'exercice. Après la scission, la branche acier inoxydable enregistrera une dette financière nette d'environ un milliard de dollars, qui comprendra à la fois la dette existante d'ArcelorMittal, transférée avec la branche d'acier inoxydable, et la nouvelle dette contractée par cette branche, ajoute le groupe. "En conséquence, la transaction devrait être à peu près neutre en ce qui concerne le ratio de levier financier dette nette/Ebitda d'ArcelorMittal", précise-t-il. Selon Les Echos, qui ont révélé l'information mercredi, la nouvelle société sera dirigée par Bernard Fontana, un proche de Lakshmi Mittal, le patron du groupe. (Reuters)

La Bourse de Tokyo finit en hausse de 0,9%
La Bourse de Tokyo a fini mercredi en hausse de 0,9% après avoir atteint un plus haut de sept mois en séance. Les indices japonais ont notamment profité de la reconduction des baisses d'impôt aux Etats-Unis, qui a fait remonter le dollar face au yen. L'indice Nikkei a gagné 91,23 points à 10.232,33 et le Topix, plus large, a pris 8,29 points (0,94%) à 887,39. Selon des analystes, les fonds étrangers sont toujours disposés à investir dans les valeurs japonaises jugées sous-évaluées mais le Nikkei devrait être limité cette semaine par l'arrivée à échéance, vendredi, de contrats à terme et d'option. L'introduction en Bourse, prévue la semaine prochaine, du groupe pharmaceutique et alimentaire Otsuka Holdings, pour 2,4 milliards de dollars, pèse également sur le marché. (Reuters)

Achat d'avions de chasse: Lula va laisser le choix à Dilma Rousseff
Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a affirmé qu'il laissera son successeur, Dilma Rousseff, décider à quelle entreprise elle achètera des avions de chasse pour renouveler la flotte du pays. Trois firmes sont en lice pour vendre 36 avions de chasse au Brésil: le Français Dassault avec le Rafale, l'Américain Boeing avec le Super-Frelon F-18, et le Suédois Saab avec le Gripen. Le contrat brésilien, qui s'élève à 4,4 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros), devrait être attribué l'année prochaine. Lula a déclaré lundi soir à la télévision brésilienne que la dette contractée en raison de cet achat serait élevée, à long terme, et que la décision devait être prise par la présidente qui l'assumera. (AP)

Budget d'austérité sans précédent en Irlande
Le gouvernement irlandais a détaillé mardi un budget d'austérité sans précédent, censé dégager six milliards d'euros d'économies par le biais d'une réduction des dépenses et d'une hausse des impôts. Dublin a insisté sur le fait qu'il était primordial que ce budget soit adopté pour épargner au pays une crise encore plus profonde et pour pouvoir bénéficier d'une aide de 85 milliards d'euros de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI). Le ministre des Finances Brian Lenihan a donné aux parlementaires le détail des mesures d'austérité pour 2011 tout en s'en tenant à ses prévisions de croissance que certains économistes et la Commission européenne jugent trop optimistes. Il prévoit une croissance du PIB de 1,7% en 2011, alors que la CE n'anticipe que 0,9%, de 3,2% en 2012, de 3,0% en 2013 et de 2,8% en 2014. Le Parlement irlandais a adopté mardi une première résolution sur le budget 2011, ce qui laisse penser qu'une part suffisamment importante du budget sera adoptée pour débloquer l'aide internationale. Si les premières résolutions sont adoptées cette semaine, le FMI pourrait demander dès vendredi à son conseil l'autorisation de débloquer son crédit pour l'Irlande. Selon le site du FMI, le conseil doit précisément se réunir vendredi pour approuver l'octroi d'un prêt de 22,5 milliards d'euros à l'Irlande. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités



Ryma Mendy






Ryma Mendy

Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69





Partageons sur FacebooK

Petites annonces