Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
13/05/2009 - 17:18

Economie: 'stress tests' obligatoires

Après les Etats-Unis, l'Europe soumettra ses banques à des tests de résistance - La Belgique reste confrontée à la crise bancaire - Wall Street ouvre en baisse, déçue par les ventes au détail - Chute des exportations chinoises, les économistes s'inquiètent - EDF confirme ses objectifs après une hausse du CA - Le pétrole remonte à 60 dollars pour la 1e fois depuis novembre - 17 milliards d'économies dans le projet de budget américain 2010 - Les prix se stabilisent mais l'investissement plonge -



Economie: 'stress tests' obligatoires
Après les Etats-Unis, l'Europe soumettra ses banques à des tests de résistance
Qu'adviendrait-il du système bancaire si la récession s'aggravait, pire, si elle se transformait en dépression? En soumettant les grandes banques de Wall Street à des 'stress tests', des tests de résistance à un scénario de crise grave, les Etats-Unis ont répondu à la question, le 7 mai. L'Europe n'avait d'autre choix que de se plier, à son tour, à l'exercice.

La Belgique reste confrontée à la crise bancaire
La Belgique est loin d'en avoir fini avec la crise bancaire. Pour la troisième fois en moins d'un an, le gouvernement a dû venir en aide à la banque KBC, en accordant à l'ex-fleuron flamand, mardi 12 mai, une garantie d'un montant non révélé. Celle-ci doit permettre à KBC d'affronter la crise de liquidités qui menace sa pérennité. L'Etat belge avait déjà injecté 3,5 milliards d'euros dans le groupe en octobre 2008, après son effondrement en Bourse.

Wall Street ouvre en baisse, déçue par les ventes au détail
recul mercredi après l'annonce d'une nouvelle baisse des ventes
au détail aux Etats-Unis au mois d'avril, qui ravive les inquiétudes sur la conjoncture économique. Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perdait 1,61% à 8.332,76 points, le Standard & Poor's 500 1,79% à 892,10 et le Nasdaq Composite 1,27% à 1.694,17. Les ventes au détail ont diminué de 0,4% en avril aux
Etats-Unis, en raison notamment de la baisse des ventes d'essence et de produits électroniques, alors que les économistes et analystes interrogés par Reuters anticipaient une stabilité de cet indicateur.

Chute des exportations chinoises, les économistes s'inquiètent
Ces exportations ont subi une baisse de 22,6% le mois dernier, selon des statistiques officielles, contre un repli de 17,1% en mars et un déclin attendu de 18%. Après prise en compte des variations en termes de jours ouvrés, les douanes chinoises ont précisé que les exportations du mois d'avril représentaient une hausse de 6,9% par rapport à avril.
Mais les économistes dans leur ensemble ont estimé que ces chiffres étaient décevants.
"L'avenir de l'économie mondiale reste incertain et il n'est pas facile d'être optimiste au sujet des perspectives commerciales de la Chine", a déclaré Qi Jingmei, économiste actif au sein de Centre d'information public, un groupe de réflexion dépendant de Pékin.

EDF confirme ses objectifs après une hausse du CA
Le chiffre d'affaires du producteur et distributeur français d'électricité a atteint 21.106 millions d'euros au premier trimestre, contre 18.345 millions un an plus tôt, soit une progression de 15,1% (+12,5% en données organiques). Le chiffre est légèrement supérieur au consensus Reuters Estimates (20.570 millions en moyenne).

Le pétrole remonte à 60 dollars pour la 1e fois depuis novembre
Le baril de pétrole brut léger américain (WTI) a atteint 60,08 dollars avant de redescendre autour de 59,50 dollars vers 13h00 GMT, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord se traitait autour de 58,4 dollars. Le cours du baril de WTI a regagné environ 20% depuis le début du mois.

17 milliards d'économies dans le projet de budget américain 2010
En dévoilant la version détaillée des grandes lignes annoncées en février, le président américain a présenté une petite liste d'économies à rechercher aussi bien dans les programmes d'armement que dans le budget de l'éducation. "Nous ne pouvons plus nous permettre de dépenser comme si les déficits n'avaient pas d'importance et que le gaspillage n'était pas notre problème", a déclaré le président à la presse.

Les prix se stabilisent mais l'investissement plonge
Les prix de détail ont progressé de 0,2% au mois d'avril, comme le mois précédent, selon les données publiées mercredi par l'Insee. L'indice IPCH, qui permet une comparaison de l'inflation à l'échelle européenne, a augmenté de 0,1% sur le mois, sa hausse sur un an revenant aussi à 0,1%, soit le plus bas niveau depuis l'origine de la série statistique en 1996.


Angelique Macioszczyk






Angelique Macioszczyk

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK

Petites annonces