Sommaire
France
11/03/2009 - 15:13

Education: appel à la grève des assistants sociaux

Paris- La fronde contre la politique du gouvernement s'étend dans le secteur éducatif. Après les enseignants des universités, écoles, collèges et lycées, les assistants sociaux de l'Education sont appelés à leur tour à se mobiliser.



Les principaux syndicats des 2.800 assistants sociaux de l'Education s'inquiètent de ce dispositif basé sur des "contrats précaires", sans "aucune formation préalable des intéressés" censés, notamment, aller à la rencontre des familles pour lutter contre l'absentéisme scolaire.

Les syndicats, qui ont lancé une pétition, exigent en lieu et place de ce dispositif la création de 4.700 postes stables d'assistants sociaux formés et accusent le gouvernement de se livrer à "une attaque de plus contre le service public d'Education".

A Paris, un rassemblement est prévu jeudi à partir de 14h à proximité de l'Assemblée nationale et des manifestations sont annoncées en province devant les rectorats et les inspections académiques.

Le 22 janvier dernier, le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos avait annoncé la création de ces 5.000 "médiateurs de réussite scolaire" pour la rentrée 2009.

Face à l'absentéisme, "les établissements doivent pouvoir aller au contact des familles afin de discuter de la situation de l'élève absentéiste et de permettre son retour rapide dans l'établissement scolaire", avait expliqué le ministre, précisant que ces médiateurs seront "recrutés (avec) des emplois contrats aidés et devront comprendre les ressorts sociaux et familiaux des quartiers d'où proviennent les élèves".

Xavier Darcos avait fixé comme premier objectif de faire diminuer de 30% le nombre d'élèves absentéistes dans les "100 établissements où ce phénomène est le plus flagrant", d'ici un an.

"Au lieu de renforcer les personnels existants, CPE (conseillers principaux d'éducation), assistants de service social et conseillers d'orientation psychologues dans des équipes pluridisciplinaires complètes, pérennes, en respectant les qualifications de chacun ce qui apporte une garantie aux jeunes et à leurs familles, le gouvernement fait le choix de recruter des personnels précaires, sans qualification", dénoncent les syndicats FSU, CGT, FO et Sud dans un communiqué commun.

Pour les syndicats, "outre le danger que cela constitue pour les familles, le ministère doit être conscient (qu'il) fait le choix de 'fusiller' une profession avec une qualification, une éthique et une déontologie".


Source: Yahoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn