Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/11/2010 - 17:00

Egypte: garde à vue prolongée pour les manifestants coptes et news Moyen Orient

Egypte: garde à vue prolongée pour les manifestants coptes - La rébellion s'empare de la ville de Birao en Centrafrique - Cinq Somaliens reconnus coupables aux Etats-Unis d'actes de piraterie - Violences entre policiers et chrétiens coptes au Caire - Le roi Abdallah d'Arabie saoudite opéré avec succès aux Etats-Unis - Yémen: une explosion tue 12 rebelles chiites dans le nord



Egypte: garde à vue prolongée pour les manifestants coptes et news Moyen Orient
Egypte: garde à vue prolongée pour les manifestants coptes
La justice égyptienne a ordonné de prolonger de deux semaines la garde à vue de 156 personnes interpellées mercredi lors de heurts entre chrétiens coptes et forces de l'ordre, a annoncé l'agence de presse égyptienne officielle Mena. Un copte a été tué et des dizaines d'autres ont été blessés lorsque 3.000 manifestants environ ont lancé des pierres sur des policiers dans le quartier de Guizeh, à la périphérie du Caire. Ils entendaient protester contre l'arrêt par les autorités de la construction d'une église copte malgré un permis en bonne et due forme. Mena ne précise pas si les 156 personnes interpellées ont été officiellement inculpées d'incitation à la révolte. Les coptes représentent environ 10% de la population égyptienne (79 millions), très majoritairement musulmane. (Reuters)

La rébellion s'empare de la ville de Birao en Centrafrique
Les rebelles de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) ont annoncé jeudi s'être emparés de la ville de Birao, aux confins des frontières du Tchad et du Soudan, et viser la capitale centrafricaine, Bangui, à des centaines de kilomètres plus au sud. De son côté, le gouvernement a confirmé avoir retiré sa garnison de Birao, ville de l'extre nord contrôlée jusqu'au 15 novembre par des casques bleus de l'Onu, dans le but d'épargner les vies des civils, tout en préparant une contre-attaque. "La ville (de Birao) est sous notre contrôle", Abdoulaye Issène, chef des opérations des forces de la CPJP, a déclaré à Reuters. "Nous avons fait 48 prisonniers (...) et nous avons récupéré un stock assez important d'armes et des munitions. "Birao est prise et notre objectif final est Bangui", a-t-il ajouté. On ignore si la chute de cette localité, qui revêt une grande importance stratégique compte tenu de sa position géographique, a fait des victimes. Ramadane Abdelkader, un journaliste centrafricain présent à Birao, a indiqué que la population locale s'était enfuie en brousse. Le colonel Jean Ladawa, porte-parole du ministère de la Défense à Bangui, a expliqué que l'armée s'était repliée pour éviter "un bain de sang". (Reuters)

Cinq Somaliens reconnus coupables aux Etats-Unis d'actes de piraterie
Cinq ressortissants somaliens accusés d'avoir attaqué un bâtiment de la Marine américaine au large des côtes africaines ont été reconnus coupables mercredi d'actes de piraterie. La décision a été prise par un jury d'un tribunal de Norfolk. Les cinq hommes, présents dans la salle d'audience, ont accueilli dans le silence le jugement qui leur a été lu par un interprète. Ils risquent la réclusion à perpétuite lors d'une audience qui a été fixée au 14 mars à Norfolk. Les avocats de la défense avaient argué que les cinq ressortissants étaient des pêcheurs innocents, qui avaient été enlevés par des auteurs d'actes de piraterie. Mais le ministère public a souligné lors du procès que les cinq Somaliens avaient reconnu avoir attaqué l'"USS Nicholas" le 1er avril, après l'avoir pris par erreur pour un navire marchant. (AP)

Violences entre policiers et chrétiens coptes au Caire
Plusieurs centaines de chrétiens coptes ont commis des dégradations et tenté d'entrer dans un bâtiment public mercredi au Caire après la décision des autorités d'interrompre la construction d'une église. Des heurts entre manifestants et policiers ont fait un mort et 68 blessés, selon l'agence de presse officielle MENA. Les forces de l'ordre ont procédé à 133 interpellations et deux prêtres ont été convoqués par le procureur général afin d'être interrogés. Le chrétien décédé a été touché par balle à la cuisse et est mort à son arrivée dans un hôpital, a rapporté MENA. Les violences ont éclaté devant un bâtiment municipal d'un quartier de Guizeh. Plusieurs dizaines de chrétiens coptes s'étaient rassemblés pour protester contre la décision des autorités d'interrompre la construction d'une église, en raison d'un problème de permis de construire, selon la municipalité qui a précisé que le bâtiment ne disposait pas des documents nécessaires pour devenir un lieu de culte. Quelque 5.000 membres des forces de sécurité ont bouclé le site et bloqué l'arrivée de matériaux de construction dans la matinée tandis que des ouvriers étaient sur le toit. Quelques heures plus tard, quelque 700 chrétiens, nombre portant des croix de fortune, sont partis en direction des bureaux du gouverneur de Guizeh, où ils ont rencontré des policiers anti-émeutes armés de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc. (AP)

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite opéré avec succès aux Etats-Unis
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a été opéré du dos avec succès dans un hôpital new-yorkais, a rapporté mercredi un diplomate saoudien. Le souverain âgé de 86 ans s'était envolé mardi pour New York afin d'y suivre un traitement médical. Deux jours plus tôt, les autorités saoudiennes avaient annoncé que le roi Abdallah souffrait d'une hernie discale et que la pression exercée par un caillot sur des nerfs dans le dos était douloureuse. Le diplomate saoudien, qui a fait état sous couvert d'anonymat de l'opération subie par le roi au New York Presbyterian Hospital, n'a pas fourni plus de précisions. (AP)

Yémen: une explosion tue 12 rebelles chiites dans le nord  
Douze rebelles chiites ont été tués et 17 autres blessés mercredi dans le nord du Yémen dans une explosion qui a visé un convoi de véhicules se rendant à une fête religieuse, a annoncé un porte-parole de l'organisation rebelle. La cause exacte de l'explosion, qui s'est produite dans la province de Djaouf, demeure inconnue, a-t-il dit. Le gouvernement yéménite s'efforce de maintenir une trêve précaire avec les rebelles chiites, appelés Houssis d'après le nom de leur chef Abdel Malek al Houssi. En février, un cessez-le-feu a mis un terme aux combats qui faisaient rage depuis 2004 et ont déplacé au total 350.000 personnes. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités





Ryma Mendy







Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France






Partageons sur FacebooK