Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

TOGO news
13/06/2009 - 20:15

Élection Togo: l'UFC Togo entre boycott et violence?

On veut négocier et on veut pas! On veut, sans avoir la majorité parlementaire, faire changer la loi électorale. En préparation des élections 2010 au Togo, l'UFC Togo balance entre boycott et appel à peine voilé à la violence.



Comme l'a écrit un contributeur de Forumtogo.org, la bannière du site UFC Togo est un rappel des violences passées incitatives à d'autres violences. "... Cette bannière d'une UFC TOGO menaçante et toute en violences ne récapitule pas l'Histoire du Togo qu'il serait outrageusement faux de réduire à cette vision guerrière.
Elle ne développe pas non plus le programme que devrait avoir toute force démocratique qui prône l'unité, la démocratie et la liberté.
Pourtant, c'est une bannière de site internet. La VOCATION d'une bannière est de représenter le LEITMOTIV  d'un site internet. Ces images, au corps défendant de l'UFC Togo, nous poussent à  réinterpréter le slogan: UNITÉ dans la guerre de rue, LIBERTÉ de guerroyer, avilissement de la DÉMOCRATIE..." 

Tout se passe, à l'UFC, comme si, à défaut de pouvoir désigner un candidat commun, l'émeute, la réédition des violences de 2005 et le boycott des élections de 2010 étaient ses seules réponses politiques au gouvernement et... au peuple togolais. C'est dans ce sens que, depuis le 6 juin 2009, l'UFC Togo organise une marche pour le 20 juin à Lomé. Ci-dessous, ce qu'en dit icilomé.com dans son article N° 12228.

" ... La marche est annoncée dans un contexte marqué par le boycott des travaux du Cadre permanent du dialogue et de concertation ( CPDC) par l'opposition parlementaire Union des Forces de Changement/Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) pour manifester leur mécontentement après l'élargissement du Cadre aux partis de l'opposition extraparlementaire.

Des observateurs redoutent un risque de débordement et de dérapage de la part des militants et partisans de l'opposition au cours de cette marche. Ils estiment que même si les revendications de l'opposition radicale peuvent être fondées, les mouvements de rue ne sauraient se substituer au dialogue dont la structure appropriée reste le CPDC ..."

Vous pouvez lire aussi:
http://www.forumtogo.org/UFC-Togo-un-etendard-de-violences-pour-banniere_a108.html


S. D. / Source Web




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo