Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
11/08/2009 - 00:03

En RDC, Hillary Clinton dénonce les violences faites aux femmes


Poursuivant sa tournée marathon en Afrique, Hillary Clinton va demander au gouvernement du Congo démocratique de s'attaquer aux causes profondes du conflit dans l'est de la RDC et de cesser d'utiliser les femmes comme "des armes de guerre".



La secrétaire d'Etat américaine est arrivée lundi à Kinshasa, la capitale, en provenance d'Angola pour un séjour de 48 heures qui inclut un saut à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu en proie à des violences chroniques.

"Je vais plaider avec énergie non seulement pour qu'on vienne en aide à ceux qui subissent des abus et de mauvais traitements (...), et notamment aux femmes que l'on transforme par le viol en véritables armes de guerre, (...) mais aussi pour qu'on cherche à mettre fin à ce conflit", a-t-elle dit à la presse.

L'est et le centre de la République démocratique du Congo restent agités de soubresauts de violences épisodiques malgré l'envoi de l'armée gouvernementale et d'un important contingent de casques bleus de l'Onu (Minuc).

"Je vais à Goma pour condamner les violences indicibles faites aux femmes et aux jeunes filles dans l'est du Congo", avait-il confié auparavant. "Il s'agit du pire exemple d'inhumanité faite par les hommes aux femmes."

La responsable de la diplomatie américaine, qui a placé sa tournée dans onze pays du continent sous le thème de la lutte contre la corruption et de la promotion de la bonne gouvernance, veut s'adresser aux racines du conflit dans l'est de l'ex-Congo belge.

"Le Congo oriental est source de beaucoup d'argent en raison du commerce de ses minerais", a dit Hillary Clinton à propos de l'exploitation de minerais rares et stratégiques comme la cassitérite et le coltan, dont les recettes tirées de leur trafic aliment tous les groupes armés et toutes les guérillas.

A Goma, qui abrite des dizaines de milliers de réfugiés et déplacés dans des "villages de tente" particulièrement vulnérables, Hillary Clinton compte être reçue par le président congolais Joseph Kabila.

"Nous allons plaider en faveur d'efforts accrus pour donner une légitimité et une crédibilité politiques plus larges à son gouvernement sur l'ensemble du territoire national", a-t-elle dit.

Lors de son étape cette semaine au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, la secrétaire d'Etat répètera son message sur la lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK