Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
11/05/2009 - 18:25

Environement: la liste noire pour les produits toxiques

Le marché du porc est déstabilisé par la grippe A - Filets de pêche perdus ou abandonnés : une grande menace pour l'océan - Une nouvelle liste noire pour les produits toxiques -
Nous devons réduire nos émissions de CO2 de 50% d'ici 2050 - Énergies renouvelables: les objectifs pour 2010 revus à la baisse - Malgré leurs déboires, les agriculteurs d'Afrique du Sud croient aux OGM - Une étude argentine met à son tour en cause un désherbant de Monsanto -



Environement: la liste noire pour les produits toxiques
Le marché du porc est déstabilisé par la grippe A
Ses échanges mondiaux s'élèvent à 26 milliards de dollars par an (19 milliards d'euros), et il s'agit de la viande la plus consommée au monde. C'est dire si les controverses commerciales sur le porc sont suivies de près, alors que cet animal est devenu l'otage de l'épidémie de grippe A (H1N1), qui touche les humains mais a été, au départ, appelée 'porcine'. Malgré les déclarations officielles sur l'absence de danger de la consommation de porc, la contamination d'un élevage canadien a eu pour conséquence immédiate des mesures de restriction des importations: une vingtaine de pays, Chine et Russie en tête, en ont pris.

Filets de pêche perdus ou abandonnés:  filets une grande menace pour l'océan
Selon une étude publiée par les Nations Unies, les nombreux filets de pêche perdus dans l'océan constituent une réelle menace pour l'écosystème marin. Cette "pêche fantôme" est en effet à l'origine de la capture inutile d'un nombre très important d'animaux marins.

Une nouvelle liste noire pour les produits toxiques
On les appelle les POP: il s'agit des polluants organiques persistants, ces substances chimiques hautement toxiques et résistantes à la dégradation qui s'accumulent dans les organismes vivants et se propagent par l'air et l'eau sur de grandes distances, contaminant durablement les écosystèmes terrestres et aquatiques.

Nous devons réduire nos émissions de CO2 de 50% d'ici 2050
Afin de ne pas dépasser la limite de 2°C d'augmentation de la température de la Terre, il est nécessaire de réduire de 50% les émissions de CO2. Deux études distinctes, réalisées par le Royaume-Uni et l'Allemagne parviennent aux mêmes conclusions: nous ne devons pas puiser plus d'un quart de nos réserves fossiles d'ici 2050.

Énergies renouvelables:  les objectifs pour 2010 revus à la baisse
Europe - Si les efforts engagés par l'Union européenne en matière d'énergies renouvelables ne sont pas négligeables, la Commission européenne admet que les objectifs fixés pour 2010 ne pourront pas être atteints. L'optimisme reste tout de même de mise: certains pays ont en effet déjà tenu leurs promesses.

Malgré leurs déboires, les agriculteurs d'Afrique du Sud croient aux OGM
Pour en être certain, Michael de Jager a grimpé sur sa moissonneuse-batteuse. Dans son champ de maïs, près de Bothaville, dans la province rurale du Free State, au coeur de l'Afrique du Sud, il a fait deux coupes, à 200 mètres de distance. Résulta: une différence de rendement de 65 %, en défaveur des plants transgéniques.

Une étude argentine met à son tour en cause un désherbant de Monsanto
En Argentine, une étude confirme les craintes des mouvements paysans et des communautés indigènes, qui dénoncent depuis des années les effets nocifs pour la santé du glyphosate utilisé dans la culture intensive du soja génétiquement modifié. Ce pesticide constitue le principal actif du désherbant Roundup, conçu et commercialisé par la compagnie américaine Monsanto. Ses effets ont déjà été dénoncés, notamment par le biochimiste français Gilles-Eric Séralini.


Angelique Macioszczyk







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK