Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
18/02/2009 - 14:21

Europe: les députés tchèques approuvent le Traité de Lisbonne

Les députés tchèques ont approuvé mercredi le traité de Lisbonne, première étape d'une ratification plusieurs fois retardée dans le pays qui préside actuellement l'Union européenne (UE).



Europe: les députés tchèques approuvent le Traité de Lisbonne
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
"Cet accord représente une étape essentielle dans le processus de ratification (...) une étape responsable qui a été précédée d'une discussion démocratique approfondie", a commenté le vice-Premier ministre tchèque en charge des Affaires européennes, Alexandr Vondra.

Après un flot de discours et deux reports du vote en décembre et en janvier, le Traité a finalement été approuvé par 125 des 197 députés présents, soit cinq voix de plus que la majorité constitutionnelle requise des 3/5.

La République tchèque était le dernier pays de l'UE à ne pas s'être encore prononcé sur le Traité de Lisbonne. Le Sénat doit encore examiner le texte, puis il faudra que le très eurosceptique président tchèque Vaclav Klaus accepte de le signer.

Au niveau européen, la réforme des institutions reste suspendue au nouveau référendum que l'Irlande envisage d'organiser dans les mois prochains après le +non+ prononcé en juin.

Le Premier ministre libéral Mirek Topolanek s'est engagé auprès de ses pairs européens à ce que son pays endosse le Traité, mais rien ne permet de dire à ce stade si ce sera possible ni dans quel délai, vu les immenses réticences qu'il suscite.

Lors des débats, M. Topolanek a appelé les députés à soutenir le texte en soulignant que lui-même voterait "avec sa tête et non avec son coeur".

"La non-ratification ne nous apportera rien, il n'y a pas d'alternative", a-t-il dit tout en regrettant que le Traité, loin de définir "une Europe flexible, libre, ouverte", aille vers "un renforcement des éléments centralisateurs de l'UE" et un "affaiblissement des Etats nationaux".

Mercredi, le texte a été approuvé par la moitié des élus du parti libéral ODS de M. Topolanek, par leurs partenaires de coalition -les chrétiens-démocrates (KDU-CSL) et les Verts- ainsi que par l'opposition social démocrate (CSSD).

Lire la suite

Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo