Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
23/12/2009 - 18:47

F1: Michael Schumacher, de retour, vise un huitième titre


Michael Schumacher fera son retour en Formule Un en 2010 pour Mercedes et visera, tout simplement, un huitième titre mondial.



Le pilote le plus titré de l'histoire de la F1, qui aura 41 ans en janvier, sort de la retraite avec un objectif très clair.

"C'est une écurie qui vient de remporter les deux championnats (pilotes et constructeurs), ils ont maintenant Mercedes comme partenaire solide et notre but est clairement de nous battre pour le championnat", a dit l'Allemand mercredi lors d'une conférence de presse par téléphone.

Mercedes venait alors de confirmer que Schumacher serait son pilote l'an prochain aux côtés d'un autre allemand, Nico Rosberg.

Schumacher a signé un contrat mardi, a déclaré Norbert Haug, vice-président du département sports mécaniques de Mercedes, confirmant une information donnée par le quotidien allemand Bild.

Selon Schumacher, il s'agit d'un contrat de trois ans. "Nous parlons d'un partenariat de trois ans, pas d'une pige", a-t-il dit. "Nous voulons travailler dans la continuité."

L'Allemand avait pris sa retraite fin 2006, après avoir remporté sept titres mondiaux et un record de 91 victoires en 249 Grands Prix.

"J'étais fatigué de la F1 fin 2006 mais après trois ans d'absence, je sens toute l'énergie qui revient et je me sens fort", a-t-il dit.

Schumacher avait tenté de faire son retour la saison dernière chez Ferrari pour pallier l'absence de Felipe Massa, grièvement blessé, mais il avait renoncé en raison de douleurs au cou causées par une chute de moto.

"Je peux dire à 100% que mon cou n'est plus un problème", a-t-il dit mercredi. "Malheureusement, c'était trop proche de l'accident, cet été, quand j'ai essayé pour Ferrari. Maintenant, le temps a permis à la douleur de disparaître complètement."

Daimler, maison-mère de Mercedes, a racheté mi-novembre l'écurie Brawn GP, championne du monde en titre des constructeurs et des pilotes avec le Britannique Jenson Button.

Schumacher fera à nouveau équipe avec Ross Brawn, le directeur technique avec lequel il a remporté ses sept titres mondiaux chez Benetton puis Ferrari, désormais patron de l'écurie Mercedes.

"Ross est un ami de longue date", a déclaré Schumacher à la BBC. "Il me connaît par coeur. Nous avons gagné des courses que nous n'aurions pas dû gagner. Nous avons eu de bons moments et des moments difficiles mais nous avons toujours su garder une attitude positive."

Il s'agit également d'un retour au bercail pour l'Allemand, qui s'était illustré au volant de prototypes Mercedes dans des courses d'endurance avant de faire ses débuts en F1 pour Jordan en 1991.

"Je suis content de rendre à Mercedes ce qu'il m'a donné dans les premiers jours", a-t-il dit.

Michael Schumacher, qui travaillait comme consultant chez Ferrari depuis sa retraite, retrouve un sport qui a bien changé depuis qu'il l'a quitté.

La crise est passée par là, l'heure est à la réduction des coûts et il ne reste plus que deux constructeurs à part entière, Mercedes et Ferrari, après les retraits de BMW, Honda et Toyota.

L'exemple à suivre pour Schumacher est celui de Niki Lauda et Alain Prost, tous deux sacrés champions du monde après avoir effectué leur retour en F1.

Le retour de Schumacher donnera également lieu à une intéressante bataille de générations entre l'Allemand et les jeunes pilotes comme le Britannique Lewis Hamilton.

Le plus vieux pilote à avoir été sacré champion du monde est l'Argentin Juan Manuel Fangio, qui avait 46 ans lorsqu'il décrocha son cinquième titre. Le pilote le plus âgé à avoir remporté un Grand Prix est l'Italien Luigi Fagioli, à 53 ans, en 1951.

Source: reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Sport






Partageons sur FacebooK