Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Faits Divers - Société
19/06/2009 - 11:35

Faits divers: revue de presse du 19/06/09

Un septuagénaire retrouvé dans son lit... 3 ans après sa mort - Burqa, de plus en plus de Françaises et de converties - Il brûle sa maison et se suicide - Amnésique polyglotte, Franca, 35 ans, a retrouvé ses parents - Le gendarme qui avait émasculé l'amant de sa femme s'est suicidé - Procès du "gang des barbares", Fofana obligé de comparaître - Nord, toujours sans nouvelles de Tiphaine, 5 ans.



Faits divers: revue de presse du 19/06/09
Un septuagénaire retrouvé dans son lit... 3 ans après sa mort
Lepost: mardi, le squelette d’un homme de 75 ans a été retrouvé dans son appartement de Marseille, selon La Provence. Bernard était mort depuis trois ans. Et durant ces trois années, personne ne s’est soucié de l’existence du retraité. Ni sa famille, ni ses voisins, ni même le syndic de copropriété. Dans la cage d’escalier de cet immeuble de la rue Saint-Michel, dans le 6ème arrondissement, la boîte aux lettres de Bernard regorgeait de prospectus et de courriers, précise La Provence. C’est une voisine qui a finalement donné l’alerte. Au bout de trois ans… Quand, mardi, les marins-pompiers sont entrés dans le petit appartement, ils ont découvert le squelette de Bernard étendu sur le lit.

Burqa: de plus en plus de Françaises et de converties
Elle: selon Le Figaro, elles seraient plusieurs milliers en France à porter la burqa, un voile intégral qui recouvre entièrement le corps et la tête des femmes qui suivent les préceptes du mouvement salafiste, branche ultra rigoriste de l'Islam. Parmi elles, on trouverait beaucoup de jeunes Françaises et de converties.

Il brûle sa maison et se suicide
Lepost: jeudi, vers 13 heures, ce septuagénaire a placé des bonbonnes de gaz dans sa maison de Cesson, en Seine-et-Marne, selon Le Parisien. Puis le désespéré à mis le feu à plusieurs endroits de son pavillon, faisant sauter une des bonbonnes de gaz. Le retraité a ensuite quitté sa maison, en feu, pour se rendre à la gare de Savigny-le-Temple. A 13h 30, il s'est jeté sous le train Auxerre-Paris. Le septuagénaire est mort sur le coup, précise Le Parisien. Au moment où les pompiers se démenaient pour éteindre l'incendie, la maison du retraité était vendue par adjudication. Sa maison avait été saisie par la justice à la suite d'un divorce difficile.

Amnésique polyglotte: Franca, 35 ans, a retrouvé ses parents
Lepost: depuis le 22 mai dernier, les policiers marseillais tentaient d'identifier cette jeune femme, découverte à la gare Saint-Charles, à Marseille. Une jeune femme qui semblait être amnésique, qui ne portait sur elle aucun papier d'identité et qui se souvenait seulement d'être venue de Nice, dans les Alpes-Maritimes. Cette jeune femme avait toutefois une particularité révélée par les policiers: elle parlait cinq langues: le français, l'anglais, l'italien, l'allemand et le luxembourgeois. L'énigme a pris fin jeudi. Les parents de l'inconnue se sont manifestés auprès de la police et se sont rendus au chevet de leur fille, à l'hôpital de la Conception, à Marseille, selon Le Parisien. L'amnésique se prénomme Franca. Elle est d'origine italienne et est âgée de 35 ans.

Le gendarme qui avait émasculé l'amant de sa femme s'est suicidé
Lepost: le 23 mai dernier, ce gendarme de 43 ans s’était rendu au domicile de l’amant de sa femme, un homme marié de 54 ans. Au moment où ce dernier avait ouvert la porte, le gendarme l’avait assommé avant de le traîner dans le garage. Là, il avait émasculé son rival. Ce maréchal-des-logis-chef du groupement de gendarmerie du Haut-Rhin, à Colmar, avait été mis en examen pour «acte de torture et de barbarie ayant entraîné mutilation» avant d’être écroué à la maison d’arrêt de Strasbourg. Mercredi, ce père de famille de cinq enfants a mis fin à ses jours, selon Le Nouvel Obs.

Procès du "gang des barbares": Fofana obligé de comparaître
Lepost: la présidente de la cour d’assises des mineurs de Paris où se déroule actuellement le procès du «gang des barbares» a obligé, hier,Youssouf Fofana, l’assassin présumé du jeune Ilan Halimi, a comparaître de force devant le tribunal. Depuis plusieurs jours, Youssouf Fofana refusait de quitter la souricière du Palais de Justice de Paris où sont placés les détenus avant leur comparution à la salle d’audience. Malgré sa «réquisition», Youssouf Fofana  est resté muet, refusant toujours de s’exprimer. Après avoir récusé tous ses avocats, lundi deux nouveaux défenseurs lui ont été commis d’office. Le procès se termine le 10 juillet. Youssouf Fofana encourt le réclusion à perpétuité.

Nord: toujours sans nouvelles de Tiphaine, 5 ans
Lepost: c’est aux alentours de 17h 30 que la petite Tiphaine, 5 ans, a disparu du côté de l’avenue Mabuse, à Maubeuge, alors qu’elle se trouvait avec sa mère. Dès l’alerte donnée, une trentaine de policiers du commissariat de Maubeuge, épaulés par les collègues d'Avesnes et d'Aulnoye  ainsi qu’une vingtaine de sapeurs-pompiers ont débuté les recherches dans la ville. Ces secours étaient épaulés par un camion de pompiers muni d’un haut-parleur afin de diffuser à travers le centre-ville de Maubeuge des annonces concernant la disparition de la fillette.

VG/source web


Virginie GIMENO








1.Posté par walkmindz le 19/06/2009 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
À l’épreuve de l’idéal
Depuis que la boîte à dépêches autorise les jugements préventifs et les exécutions numériques, le libre arbitre n’est plus un préalable, mais une excuse.
Le trop de temps à per...


Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK