Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Régions
23/03/2009 - 18:23

Fermeture de l'usine Acetex/Celanese

L'entreprise Acetex Chimie, filiale du groupe international américain Celanese, a annoncé ce lundi la fermeture de son site de Pardies, sur le bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques), qui emploie plus de 350 personnes.



Dans un communiqué diffusé à l'occasion d'un comité d'entreprise, la direction du groupe chimique, qui avait annoncé le 21 janvier dernier une réflexion sur la fermeture du site, a expliqué que "le site de Pardies, avec sa base de coûts très élevée, n'est plus viable économiquement".

Alain Rousset, président du conseil régional d'Aquitaine, Jean Castaings, président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques, et David Habib, président de la communauté de communes de Lacq, ont dénoncé sans attendre "l'attitude inacceptable de Celanese" dans un communiqué commun.

"L'impact réel est de 519 emplois directs, sans compter les conséquences sur les activités de services, l'emploi indirect, le fret du port de Bayonne et de la gare d'Artix. C'est tout l'équilibre du bassin de Lacq et l'économie régionale qui peuvent être remis en cause par la faute d'une seule entreprise qui n'a pas souhaité jouer le jeu de la transparence et de l'anticipation", dénoncent-ils.

Les élus regrettent par ailleurs avoir proposé aux dirigeants de Celanese 20 millions d'euros pour "la création d'une plateforme de regroupement des utilités", sans avoir reçu de réponse de la part du groupe américain.

MM. Rousset, Castaings et Habib "exigent" enfin que le groupe chimique américain, qui possède une autre implantation en France, à Roussillon (Isère), "prenne dès aujourd'hui des mesures visant à trouver une issue des plus favorables au maintien des autres activités sur ce site" tout en demandant à l'Etat "que la piste d'un repreneur, puisse être explorée".

Le directeur de l'usine, Juan Carlos Rodriguez, a assuré sur France Info qu'il existe "toutes les possibilités pour un reclassement en interne, malgré (le fait que) la société n'a pas beaucoup de places dans le monde parce qu'il y a déjà diminution des effectifs un peu partout. mais il y a aussi le reclassement en externe avec toutes les idées possibles: cellules de reclassement, projets de reclassement, aides à la formation, aides à la mobilité géographique, création d'entreprises, etc.". M. Rodriguez a ajouté qu'il y aurait des mesures "spécifiques" pour les salariés les plus âgés, ainsi que des indemnités complémentaires en plus des indemnités légales.

L'usine de Pardies, qui appartient à Celanese depuis 2005, produit de l'acide acétique et de l'acétate de vinyle. Elle est capable de produire annuellement 450.00 tonnes d'acide acétique et 150.000 tonnes d'acétate.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK