Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
30/03/2009 - 19:25

Football: Franck Ribéry, le gros poisson d'avril

Le comique est devenu un caïd, pas vraiment craint mais extrêmement respecté.





Décisif en Lituanie samedi, Franck Ribéry s'affirme au fil des matches comme le successeur de Zinédine Zidane en équipe de France.

"Il a changé de dimension", affirmait Yoann Gourcuff dimanche soir à Clairefontaine, au lendemain de la victoire 1-0 des Bleus à Kaunas obtenue grâce à un but du petit métronome au visage balafré.

Le meneur de jeu des Girondins de Bordeaux loue les qualités de son coéquipier, sans aucune jalousie.

"Franck provoque et prend des risques en un contre un. Moi je suis plus un joueur de passes", avoue Gourcuff. Les deux font la paire: le Girondin a délivré le ballon décisif à Ribéry pour sa puissante frappe du gauche de 20 mètres qui a fait la décision sur le terrain bosselé de la cité balte.

"Inscrire un tel but sur un tel terrain est un véritable exploit", continue Gourcuff, soucieux d'énoncer les grandes qualités de son partenaire, vénéré au Bayern de Munich. "Il parle beaucoup dans le vestiaire et est toujours de bonne humeur."

Longtemps considéré pour un rigolo pour son caractère facétieux, Franck Ribéry empile les gestes décisifs. Son but égalisateur lors d'un match compliqué face à l'Espagne en 8es de finale du Mondial 2006 avait tracé la voie des Bleus vers la finale. En Roumanie à l'automne dernier, il avait sonné la révolte quand le groupe chahuté 2-0 n'en menait pas large, avant l'égalisation arrachée par... Gourcuff. A Kaunas samedi, il a inscrit son sixième but en 35 sélections. Et mercredi au Stade de France, il n'est pas exclu qu'il récidive face aux Lituaniens, le jour de ses 26 ans, un 1er avril. Histoire de s'affirmer définitivement poison.

"Il est présent dans le vestiaire, il n'hésite pas à parler, il fait partie des cadres", souligne Sébastien Squillaci, émerveillé par son but à Kaunas, "de la marque des grands joueurs".

"C'est un rigolo entre guillemets", reprend le défenseur central de Séville. "Il sait être sérieux quand il le faut. C'est un grand joueur performant en club et en équipe de France."

Ses prières habitées du Coran, bras ouverts avant le coup d'envoi de chaque match, contrastent avec la litanie de pitreries du gamin de Boulogne-sur-Mer passé notamment par Metz, Galatasaray et Marseille.

"Il parle de plus en plus et nous donne confiance", affirme Jérémy Toulalan. "Il peut faire la différence à tout moment."

"Franck est l'une des locomotives de l'équipe, l'un des leaders", analyse Peguy Luyindula, de retour dans le groupe après quatre ans d'absence. "Il n'y a pas un "taulier" que tout le monde suit. Il y a deux ou trois joueurs qui ont plus d'expérience, de confiance, et qui parlent."

Alors que la France se cherche toujours une formule performante en attaque, son sélectionneur Raymond Domenech ne peut que se louer d'avoir lancé Ribéry dans le grand bain, le 27 mai 2006 face au Mexique. A Kaunas, il lui a d'ailleurs fait une fleur, en le titularisant côté gauche, son poste de prédilection.

"C'est à gauche que je suis le plus à l'aise", avoue Ribéry. "J'ai mes repères, mes sensations, mes dribbles."

Le joueur du Bayern ne veut pas tirer la couverture à lui, mais considère Kaunas comme une sorte de match-référence: "On a joué libéré, relâché, pratiqué un bon football sur un terrain difficile. Tout le monde était concerné et a fait un très bon match. Maintenant, il faut prendre les trois points mercredi au Stade de France."



Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces