Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
04/03/2010 - 21:25

France-Espagne: les Bleus très loin du compte

La grande qualité de l'adversaire n'explique pas à elle seule la déroute de l'équipe de France face à l'Espagne (0-2) mercredi soir. L'inquiétude persiste sur le niveau réel des Tricolores à trois mois du coup d'envoi de la Coupe du monde.



Après une campagne des éliminatoires de la Coupe du monde bien peu convaincante, la France espérait ne pas trop subir la comparaison avec son voisin, champion d'Europe en titre, et commencer à se projeter vers la compétition en Afrique du Sud. Le bilan global est tout sauf satisfaisant.

Surclassée par la qualité technique des Espagnols et leur maîtrise collective, les Bleus ont trop rapidement laissé filer le match en encaissant deux buts avant la pause, par David Villa (21e) et Sergio Ramos (45e+2). Leurs tentatives pour remonter la pente en seconde période ont ensuite été bien trop timides. "On s'est rendu le match facile par notre bon comportement en première période", a souligné le sélectionneur ibérique Vicente Del Bosque. "On n'a pas eu beaucoup d'occasions, mais on a bien joué".

En défense, les Bleus ont payé leurs carences dans le replacement, ainsi que l'inexpérience de leur charnière centrale où, en l'absence de William Gallas et d'Eric Abidal, Raymond Domenech avait aligné Julien Escudé en association avec le néophyte Michaël Ciani.

"On a vu que quand on ne gère pas bien le ballon, on n'est pas bien. Pour battre l'Espagne, il faut que tout le monde soit au diapason, que tout le monde soit au dessus de son niveau. On perd sur deux erreurs, sur deux mauvais placements, des pertes de ballons au milieu du terrain", a expliqué le sélectionneur français après le match mercredi soir.

Après le premier but et tout au long de la seconde période, les Tricolores ont pressé plus haut pour essayer de perturber ne serait-ce qu'un peu la fluide circulation de balle des visiteurs. Si Raymond Domenech a "vu de bonnes choses" dans le secteur de la récupération, il a également reconnu que les Bleus avaient eu "du mal à négocier les bons ballons d'attaque".

Il a en effet fallu attendre la rafraîchissante entrée en jeu de Djibril Cissé pour voir la France se procurer sa seule véritable occasion de la partie, sur une reprise de la tête de Florent Malouda à la réception d'un centre parfait de l'attaquant du Panathinaïkos (78e). A part ça, la production offensive des Bleus s'est révélée très médiocre, sans percussion, ni profondeur dans le jeu.

"On a eu des situations dangereuses notamment en contre-attaque", a noté le meneur de jeu français Yoann Gourcuff. "J'ai le sentiment que c'était pas mal, mais on a du mal à faire du jeu quand on a le ballon dans les pieds. Il n'y a pas beaucoup de mouvements, de disponibilités, c'était difficile de trouver des solutions".

Les Bleus ont désormais moins de 100 jours avant le début du Mondial pour rectifier le tir. C'est le 2 mai que Domenech dévoilera la liste des 23 joueurs qui iront en Afrique du Sud et le 18 mai que commencera la préparation. "Il nous reste trois mois. Ce qui compte pour nous c'est de bien se préparer pour la Coupe du monde et d'être présents du 11 juin au 11 juillet", a souligné Raymond Domenech.

Le sélectionneur, qui quittera ses fonctions à l'issue de la compétition, affirme ne pas être inquiet et promet des jours meilleurs aux supporteurs qui ont sifflé son équipe et encore réclamé sa démission mercredi soir. "Tout le monde a envie que cette Coupe du monde se passe bien, et les joueurs ont besoin de soutien. J'ai du mal à saisir qu'ils n'aient pas ce soutien", a-t-il déclaré.

Courtois envers ses hôtes français, Del Bosque s'est, lui, élégamment fendu d'un encouragement. "Je crois que la France est capable d'une bonne performance à la Coupe du monde", a-t-il. "Je me souviens de l'Espagne avant le championnat d'Europe 2008. Tout n'était pas si bien que cela pour nous. On connaît la suite".


Source: AP via Yahoo News

H. V. N. / source web










Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn