Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
06/08/2009 - 11:45

France: revue de presse du 06/07/09

Fruits et légumes: la France devrait rembourser 700 millions d'euros, selon "Les Echos" - La guerre entre les journaux et le web - Sortie de crise en vue en Nouvelle-Calédonie - A Nouméa, la tension monte d'un cran - La direction de Molex décide de fermer l'usine de Villemur-sur-Tarn.



France: revue de presse du 06/07/09
Fruits et légumes: la France devrait rembourser 700 millions d'euros, selon "Les Echos"
AP: les producteurs français de fruits et de légumes pourraient avoir à rembourser les aides jugées illégales par Bruxelles pour un total "plus proche de 700 millions d'euros que de 500 millions", croit savoir "Les Echos" de jeudi. Entre 1992 et 2002, les producteurs français ont touché 338 millions d'aides de l'État, un soutien jugé illégal par la Commission européenne qui réclame 100 à 150 millions d'euros d'intérêt de retard. Mais, selon le quotidien économique, "il semble que, pendant cette période, les producteurs aient aussi bénéficié d'aides versées par les organisations professionnelles du secteur" et dont la Commission "conteste également le bien-fondé" et "demande le remboursement".

La guerre entre les journaux et le web
Slate.fr: l'industrie des journaux et ses alliés ont de nombreux griefs contre le Web. Ils disent que le Web est un parasite, qu'il copie les contenus papier et qu'il vole ses annonceurs. Ils soutiennent que les créateurs du Web ne publieront jamais ces articles de fond si nécessaires à la démocratie, des articles qu'on trouvait dans les journaux avant que le Web n'arrive et ruine le paysage médiatique. Avec une restructuration des lois sur le copyright, ils veulent tenir le Web en laisse. Et ils s'insurgent aussi contre la diminution de la qualité du journalisme poussée par un Web ayant habitué ses lecteurs à une gratuité de l'information.

Sortie de crise en vue en Nouvelle-Calédonie
Lefigaro.fr: après plus de cinq mois de conflit et qui a dégénéré en violences la semaine dernière, le syndicat indépendantiste USTKE et la direction de la compagnie aérienne locale Aircal en Nouvelle-Calédonie, sont parvenus à signer un protocole d'accord, dans la nuit de mercredi à jeudi. Depuis une semaine, l'archipel français du Pacifique était devenu, du fait de ce conflit, le théâtre de violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre. Plus d'une trentaine de gendarmes ont été blessés, dont un mercredi par une balle de 7,5mm tiré par une carabine «de grande chasse».

Hervé Novelli presse les restaurateurs de baisser leurs prix
Reuters: un restaurant sur deux a répercuté la baisse de la TVA sur ses prix, a déclaré le secrétaire d'État au Commerce, invitant la profession à faire plus. Hervé Novelli a souligné sur RTL que seuls ceux qui ont baissé les prix bénéficieraient des prêts préférentiels auxquels donnera accès le fonds de modernisation prévu pour septembre.

A Nouméa, la tension monte d'un cran
Mediapart: alors que la Guadeloupe vient de rendre ses propositions dans le cadre des états généraux d'outre-mer, organisés suite à la crise qui a paralysé les Antilles cet hiver, la tension monte en Nouvelle-Calédonie, où le conflit social est en train de se transformer en paralysie totale. Mercredi, des gendarmes ont essuyé des tirs dans les affrontements entre le syndicat indépendantiste USTKE (Union syndicale des travailleurs kanaks et des exploités) et les forces de l'ordre. La population voit resurgir le spectres des violences qu'a connues l'archipel dans les années 1980.En vacances au Cap Nègre, le chef de l'Etat montre à nouveau un désintérêt certain pour cette crise qui touche l'outre-mer.

La direction de Molex décide de fermer l'usine de Villemur-sur-Tarn
AP: la direction américaine du groupe Molex a annoncé mercredi soir la fermeture de son usine de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) pour "évaluer sa sécurité", après des incidents survenus la veille entre un cadre américain du groupe et des salariés. Il s'agit de s'assurer de "la sécurité des salariés et des locaux", précise le communiqué de la direction de Molex, "un salarié et deux membres de la sécurité ont été blessés (mardi) dans un violent incident sur le site. Ils ont été physiquement attaqués et blessés par un groupe d'environ 40 personnes, qui incluait des syndicalistes".

VG/source web

Virginie GIMENO








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces