Sommaire
France
25/06/2009 - 16:29

France: revue de presse du 25/06/09

Florence Rey libérée après 15 ans de prison - Carrefour poursuit un vigile en diffamation - Procès AZF, une peine de prison avec sursis et des amendes ont été requises - Deux etarras présumés interpellés à Charenton-le-Pont - Lyon, 25 ans de réclusion requis contre de Jean-Paul Gournier - Vol AF447: identification des corps du commandant de bord et d'un steward - Alliot-Marie à peine nommée, nouvelle querelle avec les juges.



France: revue de presse du 25/06/09
Florence Rey libérée après 15 ans de prison
LEPOINT.FR:  après avoir passé 15 ans sous les verrous, Florence Rey, aujourd'hui âgée de 34 ans, serait sortie de prison le 2 mai dernier après avoir bénéficié d'une remise de peine. Me Françoise Berrux, avocate des familles des policiers décédés, a appris la libération de Florence Rey par voie de presse, une nouvelle qui, pour elle, n'est pas une surprise. "Cela paraît logique. Cette décision était prévisible, cela fait partie des règles du jeu judiciaire", confie-t-elle au point.fr, souhaitant juste que la jeune femme "bénéficie d'un bon encadrement à l'avenir".

Carrefour poursuit un vigile en diffamation
LE MONDE.FR:  l'affaire remonte au 26 avril 2008. Agent de sécurité, Pierre-Damien Kitenge se voit demander par une caissière de vérifier les papiers d'identité d'un client souhaitant payer par chèque. Une vérification d'usage pour tout montant supérieur à 250 euros. Selon le vigile, le client, Gautier Béranger, directeur de cabinet du secrétaire général du ministère de l'immigration, se serait prévalu de sa fonction et lui aurait lancé : 'Monsieur, je vous connais, vous êtes sans papiers. (...) Sale Noir. Vous ne savez pas qui je suis. Vous pouvez mettre une croix sur votre carrière.'

Procès AZF:  une peine de prison avec sursis et des amendes ont été requises
LE MONDE.FR:  huit heures durant, le procureur Patrice Michel et son adjointe, Claudie Viaud, se sont succédé, mercredi 24 juin, dans la grande salle municipale de Toulouse qui accueille le procès AZF depuis le 23 février, pour soutenir la thèse de l'accident chimique. Les deux magistrats ont requis trois ans de prison avec sursis et 45 000 euros d'amende à l'encontre du directeur de l'usine, Serge Biechlin, et 225 000 euros d'amende pour la société Grande Paroisse, filiale du groupe Total. Il s'agit des peines maximales prévues par la loi.

Deux etarras présumés interpellés à Charenton-le-Pont
AP:  visés par un mandat d'arrêt européen délivré par l'Espagne, les deux suspects sont Javier Arruabarrena Carlos, 37 ans, et Ohiane Garmendia Marin, 32 ans. Selon le ministre espagnol de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba, Arruabarrena était à la tête d'une cellule chargée d'informer les commandos sur les cibles à attaquer, dont Garmendia était membre. L'interpellation a été effectuée par les enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), assistés de policiers du RAID.

Lyon:  25 ans de réclusion requis contre de Jean-Paul Gournier
AP:  "je n'ai pour ma part pas le moindre doute sur la culpabilité de Jean-Paul Gournier et je vous assure que ne serais pas là, sur le banc de l'avocat général, si je n'avais pas cette certitude", a martelé Jacqueline Dufournet aux jurés devant le chirurgien qui clame son innocence depuis le début de l'affaire. Après avoir démonté les thèses soutenues par la défense (le meurtre du père par la mère suivi d'un suicide ou le double suicide des parents), l'avocat général a passé en revue les difficultés financières de Jean-Paul Gournier au moment des faits. Selon elle, le chirurgien aurait tué pour toucher son héritage.

Vol AF447:  identification des corps du commandant de bord et d'un steward
AP:  dans un communiqué, elle précise que Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d'Air France-KLM, "a présenté, au nom d'Air France, ses condoléances à leurs familles". Mardi, Interpol avait dévoilé les nationalités de 11 des 50 corps qui avaient pu être identifiés jusque-là par les médecins légistes brésiliens à Recife. On recensait alors huit Brésiliens, un Germano-brésilien, un Suisso-brésilien et un Britannique. Mercredi, les autorités allemandes ont confirmé l'identification des corps de trois ressortissants, deux hommes originaires de Bavière et une femme de Hambourg, sans plus de détails.

Alliot-Marie à peine nommée, nouvelle querelle avec les juges
REUTERS:  le déplacement contre son gré du procureur général de Riom (Puy-de-Dôme) à la Cour de cassation, sans motif disciplinaire mais de la seule initiative du ministère, a été officialisé par un décret publié mercredi au Journal officiel. Il mentionne un avis du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) mais les deux principaux syndicats de magistrats assurent que cet avis n'existe pas et menacent le ministère de procédures judiciaires, parlant de "crise institutionnelle".


AM/ sourse web

Angelique Macioszczyk









Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn