Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
17/08/2010 - 11:10

GPS, trackback, NAS : en français, ça donne...

La Commission générale de terminologie et de néologie poursuit inlassablement sa traque contre les anglicismes. Ses dernières trouvailles, repérées par le site PC INpact, ont été publiées au Journal officiel du 15 août 2010.



GPS, trackback, NAS : en français, ça donne...
GPS, trackback, NAS : en français, ça donne...
La Commission générale de terminologie et de néologie poursuit inlassablement sa traque contre les anglicismes. Ses dernières trouvailles, repérées par le site PC INpact, ont été publiées au Journal officiel du 15 août 2010. Au menu, des termes amplement utilisés par les informaticiens et les internautes, et que la commission a (pour une fois) traduit assez logiquement, reprenant parfois des mots largement adoptés. Le trackback devient « rétrolien », tandis que les NAS (network attached storage) et SAN (storage area network) deviennent respectivement « unité de stockage en réseau » et « réseau de stockage ».(01.net)

World of Warcraft : Blizzard s'attaque aux serveurs pirates
Blizzard Entertainment, qui produit le célèbre jeu de rôle en ligne World of Warcraft, a remporté une importante victoire contre les 'serveurs pirates'. Une cour de justice californienne vient de condamner Alyson Reeves, responsable du site Scapegaming, à une amende record de 88 millions de dollars (68,3 millions d'euros), rapporte le site spécialisé Gamasutra. En utilisant des serveurs privés, les joueurs en ligne ne passent pas par ceux de Blizzard. Ce qui permet par exemple de modifier certaines règles du jeu, comme faire évoluer son avatar plus rapidement. Mais c'est aussi un manque à gagner, fait valoir Blizzard, qui avait lancé des poursuites pour 'atteinte à la propriété intellectuelle' et pour 'contournement de protection du copyright' à la fin de l'année 2009. Avec les serveurs privés, les joueurs peuvent en effet s'affranchir de l'abonnement mensuel de World of Warcraft, qui comptait plus de 11,5 millions d'inscrits, fin 2008. Si la connexion aux serveurs de Scapegaming n'incluait pas, à proprement parler, d'abonnement, Alyson Reeves avait établi un système de microtransactions. Sur ses serveurs, qui pouvaient réunir jusqu'à 40 000 personnes par jour, il fallait par exemple verser un dollar pour faire évoluer son personnage de deux niveaux de jeu, et compter près de 300 dollars pour obtenir des biens virtuels (épées, armures, etc.) rares.(lemonde)

Concurrence : France Télécom et l'Etat de nouveau attaqués par l'UE
La Commission européenne, persuadée que l'Etat français a accordé une aide à France Télécom pour lui éviter la faillite en 2002, a déposé un recours auprès de la Cour européenne de justice, affirme, mardi 17 août, La Tribune. Plombée par une dette de 63 milliards d'euros, contractée lors de l'acquisition de l'opérateur Orange deux ans plus tôt, France Télécom est alors au bord de la faillite. Son PDG, Michel Bon, est limogé. L'Etat français, premier actionnaire avec 56,45 % du capital, accorde à France Télécom une ligne de crédit de 9 milliards d'euros. Le groupe n'aura finalement pas besoin de cet argent. Selon la Commission européenne, les interventions publiques du ministre de l'économie de l'époque, Francis Mer, constituaient un soutien voilé de l'Etat français à l'opérateur historique. M. Mer avait notamment déclaré 'qu'en cas de problèmes de financement, l'Etat prendrait les décisions nécessaires pour qu'ils soient surmontés'. Sur la foi de ces déclarations, les agences de notation n'avaient pas dégradé davantage les notes de France Télécom, permettant ainsi à l'opérateur de se refinancer sans grande difficulté sur les marchés, sans avoir besoin d'utiliser le crédit accordé par l'Etat. 'Le crédit accordé constitue-t-il une aide publique, alors même qu'il n'a pas été utilisé ?' s'interroge le quotidien économique. L'Etat français et France Télécom ont toujours rejeté une quelconque aide voilée. Une position adoptée par le tribunal de première instance de l'Union européenne, qui avait débouté la Commission en mai.(lemonde)

Source: Yahoo Actualités


Victor Nouioua







Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France






Partageons sur FacebooK