Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
28/01/2009 - 15:04

Gaza: première flambée de violences depuis le cessez-le-feu

Gaza- Un soldat israélien et un Palestinien ont été tués hier dans la première poussée de violences dans la bande de Gaza depuis l'arrêt des combats il y a dix jours, au moment où le nouvel émissaire américain George Mitchell entamait sa première tournée régionale.



Un sous-officier israélien a été tué et trois soldats, dont un officier, ont été blessés "lorsqu'un engin explosif a été activé au passage d'une patrouille du côté israélien de la clôture de sécurité de la bande de Gaza", au nord de la localité de Kissoufim, a déclaré un porte-parole militaire. L'officier a été grièvement atteint.

Des témoins palestiniens à Khan Younès (sud) ont fait état, après l'explosion, d'un accrochage entre soldats israéliens et combattants palestiniens.

Des chars et hélicoptères israéliens ont ensuite ouvert le feu en direction des terres palestiniennes avant de procéder à une opération de ratissage, selon les témoins. Un Palestinien de 24 ans, Anwar Al-Dreim, a été tué par les tirs israéliens, ont indiqué des sources médicales.

Dans un communiqué, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a affirmé que son pays "riposterait" à cette "attaque sérieuse" . Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a promis qu'Israël riposterait durement et que "l'armée préparait sa réponse". "La réaction de l'armée aujourd'hui était seulement opérationnelle. Ceci n'est pas la réponse à un soldat mort et trois autres blessés. La réponse d'Israël doit venir", a déclaré un haut responsable gouvernemental citant M. Olmert.

Quelques heures après la mort du soldat, un activiste du Hamas circulant à moto et deux autres Palestiniens, dont un enfant, ont été blessés dans un raid aérien israélien à Khan Younès, selon des témoins et des sources médicales. Des troupes israéliennes ont en outre pénétré en territoire palestinien à l'est de Khan Younès, où elles ont ouvert le feu en direction d'une ferme située dans le secteur, selon des témoins.

Peu après, l'armée israélienne a effectué une incursion à Deir el-Balah, plus au nord, selon des témoins. Des chars israéliens ont tiré des obus sur des maisons palestiniennes et des soldats ont pris position sur les toits de plusieurs habitations, ont ajouté les témoins.Enfin, dans la nuit de mardi à mercredi, un appareil israélien a bombardé des tunnels de contrebande reliant le sud de la bande de Gaza à l'Egypte, ont indiqué des témoins. Ils ont fait état d'une forte explosion causée par le largage d'une bombe ou d'un missile contre la frontière. Cette explosion n'a fait aucune victime selon ces sources.

Il s'agit des premières violences de cette ampleur dans la bande de Gaza depuis l'arrêt des combats le 18 janvier après une offensive israélienne de 22 jours qui a fait plus de 1.330 morts, selon les services d'urgence palestiniens, dans ce territoire contrôlé par les islamistes du Hamas.

Elles ont coïncidé avec l'arrivée dans la région du nouvel émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, pour une première mission d'information, après avoir été investi par le président Barack Obama de tous les pouvoirs nécessaires pour parler en son nom. M. Mitchell a entamé au Caire sa tournée qui le mènera notamment en Israël, en Cisjordanie, en Jordanie et en Arabie saoudite.

Les entretiens de l'émissaire américain au Caire ont été "productifs", a déclaré à Washington un porte-parole du département d'Etat, Robert Wood. M. Obama a expliqué avoir chargé son émissaire de "s'engager de manière vigoureuse et constante pour obtenir de véritables progrès" vers la paix, et pour, "de manière plus immédiate, donner des idées sur la manière de consolider le cessez-le-feu".

Des tractations sont en cours entre Israël et le Hamas sous les auspices de l'Egypte en vue d'une trêve consolidant le cessez-le-feu. Le chef de la diplomatie égyptienne Ahmed Aboul Gheit a affirmé qu'un accord sur une trêve "permanente" pourrait intervenir lors de la première semaine de février.

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch a appelé de son côté mardi l'ONU à lancer une enquête indépendante sur des allégations de violations du droit international par Israël et le Hamas pendant leur récent conflit à Gaza.

Par ailleurs, le Hamas a critiqué le déploiement d'une frégate française au large du territoire palestinien pour lutter contre la contrebande d'armes, accusant Paris de "renforcer le blocus" imposé à Gaza. L'offensive israélienne avait été lancée contre le Hamas pour faire cesser les tirs de roquettes à partir de Gaza contre le sud d'Israël et empêcher la contrebande d'armes à la frontière entre Gaza et l'Egypte.

Le responsable des affaires humanitaires à l'ONU, John Holmes, a appelé hier mardi Israël à rouvrir sans tarder les points de passage vers la bande de Gaza, pour permettre l'entrée de l'aide internationale à la population durement touchée par 22 jours de guerre.



Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise