Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Internet
05/04/2009 - 20:22

Google lève le voile sur le mystère de ses serveurs

A l'occasion de l'une de ses conférences aux Etats-Unis, sur l'efficacité énergétique, Google a, pour la première fois de son histoire, révélé quelques informations sur la manière dont il gère ses infrastructures et ses serveurs.



Même si le groupe n'a jamais nié qu'il fabriquait ses propres machines, il n'avait en revanche jamais donné d'éléments concrets sur leur architecture. Désormais, le géant entend partager ses connaissances afin, selon lui, de permettre aux autres acteurs du marché de réduire la consommation d'énergie de leurs datacenters.

Et cette problématique énergétique, quasi obsessionnelle pour le moteur de recherche, s'illustre dans les moindres détails de l'architecture Google. Chaque serveur dispose ainsi de sa propre batterie de secours de 12 V. Car, selon Ben Jai, grand gourou du design des serveurs chez Google, cette solution est moins chère et plus efficace énergétiquement qu'une sécurisation globale des machines par des onduleurs.

Autre originalité : les machines sont regroupées dans des conteneurs standardisés, pouvant accueillir jusqu'à 1 160 serveurs pour une consommation de 250 KW. Le refroidissement de ces ensembles est assuré grâce à un système d'eau réfrigérée, circulant sous chacune des machines.

Google aurait installé 45 de ces conteneurs, les uns à côté des autres, dans son dernier centre de données de 7 000 m2. Concernant les entrailles du serveur Google, rien de bien impressionnant, hormis une conception taillée pour les besoins du géant : rack 2U, carte mère de marque Gigabyte, biprocesseur (AMD ou Intel), deux disques durs SATA Hitachi en Raid 1 et 8 barrettes de mémoire DDR2.

 Il s'agirait de la septième génération de machines construites par la firme de Mountain View, qui estime avoir plusieurs années d'avance en matière d'efficacité énergétique. « Nous avons atteint ce niveau grâce à quelques innovations et en mettant en œuvre de bonnes pratique. Mais rien de vraiment inaccessible pour les autres acteurs du marché », résume Chris Malone, en charge de la conception des datacenters chez Google.

Source: Yahoo News

Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: