Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
11/06/2009 - 19:19

Grippe A: l'OMS déclare l'état de pandémie mondiale

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé ce jeudi la première pandémie mondiale de grippe depuis 41 ans, relevant son niveau d'alerte à l'échelon maximal de 6 alors que les cas d'infections liés au virus A(H1N1) continuent à augmenter aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Europe.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Dans une déclaration adressée à ses Etats membres, l'OMS annonce avoir pris la décision de relever son niveau d'alerte de la phase 5 à la phase 6, après une réunion d'urgence de ses experts.

Ce passage au niveau 6, qui était attendu, confirme que l'épidémie de grippe A(H1N1), partie du Mexique et des Etats-Unis, s'est transformée en pandémie mondiale.

Elle "peut être globalement considérée comme d'une sévérité modérée" à ce stade, selon l'agence onusienne qui invite les pays membres à ne pas fermer les frontières, ni limiter les voyages et le commerce internationaux. Selon le dernier bilan de l'OMS, 74 pays ont officiellement signalé 27.737 cas de grippe A(H1N1), dont 141 mortels. La dernière pandémie, la grippe de Hong Kong en 1968, avait fait environ un million de morts. La grippe saisonnière habituelle fait chaque année de 250.000 à 500.000 morts.

Selon la directrice générale de l'OMS Margaret Chan, les pays déjà touchés par la grippe A(H1N1) doivent se préparer à une "deuxième vague" de cas. La maladie provoquera de nouveaux décès mais on ne s'attend pas à une hausse soudaine du nombre de cas mortels, a-t-elle ajouté.

De nombreux spécialistes des questions de santé publique estiment que la déclaration officielle de pandémie aurait dû intervenir il y a déjà plusieurs semaines, mais que des problèmes politiques ont différé cette annonce. "L'OMS, finalement, rejoint la réalité des faits", a ainsi noté Michael Osterholm, de l'Université du Minnesota (nord des Etats-Unis) et conseiller du gouvernement américain.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo