Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
16/02/2009 - 13:41

Guadeloupe : le collectif syndical LKP durcit le ton

Le ton monte dans les Antilles françaises. Après quatre semaines de grève contre la "vie chère", rien ne semble en voie de relancer rapidement les négociations.



Guadeloupe : le collectif syndical LKP durcit le ton
Un durcissement du mouvement est même à prévoir en Guadeloupe, selon le Collectif contre l'exploitation (LKP), qui mène la fronde depuis le 20 janvier. "Le mouvement ne s'essouffle pas, il s'amplifie", a prévenu ce week-end le leader du LKP, lie Domota.

Il accuse l'État de "vouloir tuer les Guadeloupéens" en envoyant des renforts de gendarmes. En outre, le LKP, qui s'est livré à une démonstration de force samedi en rassemblant entre 9.000 (selon la police) et 50.000 (selon les organisateurs) manifestants, refuse de suivre les élus de gauche qui appellent à un "assouplissement de la grève" et à cesser d'obliger les commerces à fermer. Ces derniers évoquent l'asphyxie économique de l'île et s'engagent à un effort financier en faveur des bas salaires pour relancer les négociations.

Charlie Lando, l'un des lieutenants d'Élie Domota, a affirmé ce week-end qu'il n'y avait pas lieu de "durcir" la grève, car "le mouvement se durcit de lui-même". Toutefois, tôt lundi matin, neuf barrages ont été érigés par les grévistes sur plusieurs axes routiers stratégiques de la Guadeloupe, selon la préfecture.

 Les responsables du LKP exigent toujours que l'État respecte ses engagements en termes d'augmentation de salaire. "L'État n'a jamais promis de financer l'augmentation" de 200 euros pour les bas salaires, affirme en retour le secrétaire d'État à l'outre-mer Yves Jégo dans une interview au Parisien lundi . "Nous n'avons pas le pouvoir de décider des salaires, pas plus en métropole qu'en outre-mer", déclare-t-il.

"La balle est dans le camp du patronat qui doit, je l'espère, formuler une proposition complète très rapidement." Charlie Lando affirme qu'aucun "rendez-vous" n'est prévu avec le patronat. De son côté, l'équipe du Medef de Guadeloupe est renforcée depuis deux jours par la déléguée générale du Medef



Source: Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK