Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Afrique et Moyen-Orient
28/02/2009 - 09:24

Guinée: arrestation d'un fils du président Conté pour trafic de drogue

Conakry- Soupçonné d'implication dans un trafic de drogue, Ousmane Conté a été arrêté sur dénonciation de présumés narco-trafiquants récemment arrêtés et présentés lundi à la télévision publique guinéenne.



Le fils aîné du défunt président guinéen Lansana Conté, décédé le 22 décembre après avoir dirigé le pays d'une main de fer pendant 24 ans, a été arrêté mardi à Conakry pour son implication présumée dans "un trafic de drogue", a-t-on appris de sources militaires.

Ousmane Conté, commandant dans l'armée guinéenne, a été interpellé dans la matinée à son domicile, selon les mêmes sources.

Il a été placé en détention au camp militaire Alpha Yaya Diallo à Conakry, siège de la junte qui a pris le pouvoir le 23 décembre au lendemain de la mort du chef de l'Etat.

Soupçonné d'implication dans un trafic de drogue, Ousmane Conté a été arrêté sur dénonciation de présumés narco-trafiquants récemment arrêtés et présentés lundi à la télévision publique guinéenne.
Le nom d'Ousmane Conté avait été cité en août 2008 après l'atterissage à Boké (300 km au nord de Conakry) d'un petit avion transportant de la cocaïne, en provenance de Bissau, selon des sources policières.

Des militaires guinéens avaient vainement tenté de saisir cet appareil. La cargaison de drogue avait été débarquée et acheminée vers une destination inconnue, et l'avion était reparti, selon les mêmes sources.
Cette affaire avait abouti au limogeage et à la radiation du commissaire de police et du maire de la ville de Boké ainsi que du gouverneur de la région de Boké et du directeur régional de la sûreté, dénoncés par des militaires.

En fin de semaine dernière, plusieurs hauts responsables de la police avaient été arrêtés. Des sources proches du dossier avaient alors indiqué que ces personnes "seraient impliquées depuis plusieurs années dans le trafic de drogue international".

"Sous le régime du président Lansana Conté, la Guinée était devenue un pays de destination et de transit de drogue en provenance des pays d'Amérique latine et d'Asie du Sud-Est", avait-on affirmé de mêmes sources.

Le chef de la junte au pouvoir depuis le coup d'Etat, le capitaine Moussa Dadis Camara, a plusieurs fois menacé de faire arrêter les personnes impliquées dans le trafic de drogue. Il avait estimé, fin janvier, que "même les fils des généraux" étaient "impliqués dans ce honteux commerce".


Source: Dabio


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK