Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
06/10/2009 - 14:35

Guinée: le chef de la junte rejette les propos de Bernard Kouchner

Le chef de la junte au pouvoir en Guinée, le capitaine Moussa "Dadis" Camara, a critiqué hier les propos du ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner, affirmant que la Guinée "n'est pas un arrondissement de la France".





Lundi, Moussa "Dadis" Camara a estimé que les propos tenus par Bernard Kouchner étaient "une façon d'atteindre à la dignité des peuples africains". "La Guinée n'est pas une sous-préfecture, n'est pas un arrondissement de la France", a-t-il déclaré lors d'un entretien à la chaîne France-24.

Lundi, le président du Burkina Faso Blaise Compaoré est arrivé à Conakry pour tenter une médiation dans la crise. M. Compaoré s'était vu confier cette tâche la semaine dernière par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO). Déjà médiateur en Côte d'Ivoire et au Togo, Blaise Compaoré est un ancien capitaine de marine parvenu au pouvoir à la faveur d'un coup d'Etat au Burkina Faso en 1987.

"Je suis ici pour tenter une médiation entre le gouvernement militaire et les partis politiques, dans l'espoir d'apaiser la tension", a déclaré le président burkinabè à des journalistes à l'aéroport de Conakry.

Après avoir affirmé lors de son accession au pouvoir qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle prévue le 31 janvier, Moussa "Dadis" Camara entretient maintenant le flou. Il a toutefois affirmé vendredi que les élections auraient lieu à la date prévue, et qu'elles seraient "libres et équitables".


Source: Associated Presse via Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise