Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

pour y être

Monde: Toute l'Actu
11/07/2021 - 17:48

HAITI : DES MERCENAIRES ARRETES APRES L’ASSASINAT DU PRESIDENT

« Je ne laisserai pas le pays aux mains de gangs armés et de trafiquants de drogue causant des troubles dans le pays… Ils recourent à des fugitifs internationaux et complotent pour assassiner le président. » Tels étaient les mots du président la république d’Haïti, comme pour marquer son opposition face aux actes malsains des gangs, dans son pays.



L’Haïti, pays parmi les plus pauvres du continent américain fait face depuis des années à l’insécurité et à l’enlèvement par des gangs jouissant d’un quasi impunité. La situation politique du pays était au plus bas notamment à cause de nombreuses manifestations d’une partie du peuple Haïtien dues au refus du président de la république de quitter le pouvoir, lui qui estimait qu’il lui reste encore une année de gouvernance en prenant en compte sa date d’investiture.

C’était un évènement insolite, dans tous les pays les rues sont bloquées, les habitants sont tous surpris et choqués par l’annonce par les médias locaux et internationaux de la mort du Président de la République Jovenel Moïse, 53ans. Le président a été assassiné, tué par balle ce mercredi 7 juillet 2021 à son domicile par des assaillants non identifiés. La première dame a été touchée par des projectiles et est actuellement en soins à Miami. Il faut noter que le président Jovenel Moïse était un président très contesté, le deuxième à être assassiné depuis 1915. La police haïtienne a procédé à plusieurs arrestations et a présenté aux médias de tout le pays les suspects de cet assassinat.

Les individus feraient partie d’une unité de commando entrainés et bien entraînés. Il s’agit là d’un commando de 28 assaillants, des étrangers selon la police. 17 de ces assaillants ont été retrouvés, 8 sont toujours en fuite. La police reconnait avoir abattu 4 commandos qui seraient impliqués dans l’assassinat du président dans la nuit du mardi au mercredi. Ces assaillants seraient tous d’origine étrangère des colombiens et des Haïtiens américains, mais la police haïtienne n’a pour l’instant pas confirmé cette information. D’après Jean Josué Pierre, Ambassadeur d’Haïti en France, il n’y a pas encore d’informations sûres pour le moment, il faudrait attendre un peu. S’agissait-il d’un coup d’état ? Nul ne peut le dire. La police haïtienne continue toujours ses investigations et en appel  aux Etats Unis pour que l’enquête puisse avancer rapidement. 

A Port au Prince, la population attend toujours plus d’explication dans le calme, un calme qui peut basculer vers l’inquiétude à tout moment.

Frank Robin



Lu 204 fois






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest