Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
13/08/2010 - 12:32

Hadopi : nouveau recours devant le Conseil d'Etat

France - La loi Hadopi serait-elle encore menacée de transformation ? Un fournisseur d'accès associatif estime que les mesures visant à punir un pirate souffrent d'un grave vice de forme. Alors que les premiers mails d'avertissement devraient être envoyés aux internautes téléchargeant illégalement en septembre prochain, l'Hadopi pourrait à nouveau prendre du retard.



Hadopi : nouveau recours devant le Conseil d'Etat
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Hadopi : nouveau recours devant le Conseil d'Etat
France - La loi Hadopi serait-elle encore menacée de transformation ? Un fournisseur d'accès associatif estime que les mesures visant à punir un pirate souffrent d'un grave vice de forme. Alors que les premiers mails d'avertissement devraient être envoyés aux internautes téléchargeant illégalement en septembre prochain, l'Hadopi pourrait à nouveau prendre du retard. Un fournisseur d'accès associatif, FDN, a déposé un recours en référé concernant la loi relative à la protection des droits d'auteur : selon lui, un vice de forme touche Hadopi puisque l'Arcep, le gendarme des télécoms en France, n'a pas donné son avis sur la question. Les mesures contre le piratage sont décidément délicates à mettre en place dans l'Hexagone, puisque Hadopi a déjà vu la publication des décrets retardée et diverses mesures modifiées selon les humeurs des Parlementaires.(maxisciences)

Blackberry : les mêmes mesures gouvernementales pourraient toucher Google et Skype en Inde
Inde  - Les demandes émanant des autorités indiennes afin d'accéder aux données cryptées des messages sur Blackberry ont suscité l'émoi parmi la population. Le gouvernement craint que le smartphone, équipé de sécurités, ne puisse être utilisé par des opposants politiques. L'Inde est le théâtre de plusieurs conflits minant l'intérieur du pays, insurrection séparatiste au Cachemire ou révolutions maoïstes dans les autres provinces. Par raison de sécurité, les autorités ont exigé de RIM qu'il les laisse accéder aux données cryptées des messages transmis sur Blackberry, seuls appareils impossibles à contrôler pour le gouvernement. En cas de refus, les smartphones du fabricant canadien seraient interdits dans le pays. Ces décisions inquiètent la population : "J'espère que BlackBerry et le gouvernement trouveront une sorte d'accord pour qu'on ne soit pas affectés, confie Shaheda Madraswala, grande utilisatrice du Blackberry. Le gouvernement a besoin de sécurité à cause des menaces mais j'espère qu'ils vont trouver un compromis."(maxisciences)

Neutralité du Net : Google défend son accord avec Verizon
Critiqué par la presse et par d'autres entreprises du Nasdaq pour sa proposition de définition de la neutralité du Net, arrêtée en collaboration avec Verizon, Google a riposté ce jeudi sur son blog officiel. La neutralité du Net est un principe qui veut que tous les contenus circulent de manière égalitaire sur le Réseau, sans discriminations en fonction de leur nature. Google et Verizon ont établi cette semaine une proposition de définition légale, dont deux points en particulier ont soulevé de nombreuses critiques. Le texte prévoit notamment que la neutralité du Net s'applique aux réseaux filaires, mais pas aux réseaux de téléphonie mobile, afin de 'favoriser l'investissement'. Jusqu'à cette semaine, Google défendait une stricte égalité des règles pour tous les réseaux, avec ou sans fil. 'Dans un esprit de compromis, nous avons accepté une proposition qui permette aux réseaux sans fil de rester vierges de régulation pour le moment, tout en donnant au Congrès la possibilité de surveiller les abus', explique l'entreprise. Sur l'autre point le plus controversé de la proposition, qui prévoit que les opérateurs puissent proposer des réseaux parallèles à l'Internet pour des services dédiés, comme 'un canal dédié au jeu, un système bancaire plus sécurisé', Google estime avoir pris toutes les garanties pour éviter des abus. 'Le principal défi est de permettre aux consommateurs de bénéficier de ces services qui ne font pas partie d'Internet, sans qu'ils impactent le fonctionnement du Réseau lui-même.'(lemonde)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo