Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
24/02/2009 - 16:58

Hillary Clinton charge Dennis Ross de la conseiller sur le Golfe et l'Iran

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a choisi Dennis Ross, grand connaisseur du Moyen-Orient et négociateur aguerri, comme conseiller spécial pour le Golfe et l'Asie du Sud-Ouest, une région qui englobe l'Iran.



La chef de la diplomatie américaine "est heureuse d'annoncer la nomination de Dennis B. Ross au poste de conseiller spécial auprès de la secrétaire d'Etat pour le Golfe et l'Asie du Sud-Ouest", a annoncé un porte-parole du département d'Etat, Robert Wood, dans un communiqué.

Publié subrepticement lundi en fin de soirée, le communiqué ne mentionne pas une seule fois l'Iran, qui est pourtant le principal objectif de cette nomination, attendue depuis plusieurs semaines.

"C'est une région dans laquelle les Etats-Unis mènent deux guerres et sont confrontés aux défis de combats persistants, du terrorisme, de la prolifération, de l'accès à l'énergie, du développement économique et du renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit", indique simplement le communiqué.

La prolifération et l'accès à l'énergie nucléaire sont les principaux points de contentieux avec l'Iran, qui poursuit des activités controversées d'enrichissement de l'uranium contre le voeu des Occidentaux.

Ancien négociateur au Proche-Orient de Bill Clinton, Dennis Ross était devenu un expert du processus de paix israélo-palestinien au Washington Institute for Near East Institute, un centre de recherche de Washington considéré comme proche d'Israël.

Sa nomination comme conseiller de Mme Clinton, sous une appellation ou une autre, faisait l'objet d'intenses spéculations depuis plusieurs semaines, certains experts voyant en lui un moyen pour l'administration du président Barack Obama de rassurer Israël au moment où elle annonce son intention d'ouvrir le dialogue avec l'Iran.

M. Ross est le troisième émissaire nommé par Mme Clinton pour faire avancer les objectifs des Etats-Unis dans la région: il devra composer avec l'ancien sénateur George Mitchell, artisan de la paix en Irlande du Nord, aujourd'hui émissaire pour le Proche-Orient, et le bouillant Richard Holbrooke, artisan des accords de Dayton qui mirent fin à la guerre en Bosnie-Herzégovine, chargé de coordonner de l'Afghanistan et du Pakistan.

Dans le Golfe, "nous allons devoir intégrer notre politique et sa mise en œuvre dont sont chargés un grand nombre de bureaux et de hauts responsables du département d'Etat", a indiqué M. Wood. "M. Ross va devoir jouer ce rôle".

"Plus spécifiquement, il va apporter à la secrétaire d'Etat et aux responsables du département d'Etat son point de vue stratégique et sa connaissance de la région", a ajouté le porte-parole.

"Il proposera son analyse et agira pour s'assurer que notre politique dans la région est cohérente, il coordonnera avec les autres responsables la formulation de notre nouvelle politique et participera, à la demande de la secrétaire d'Etat, à des activités intergouvernementales liées à la région", a-t-il précisé.

"M. Ross apporte une immense expérience non seulement sur les problèmes de la région mais aussi sur les défis politico-militaires plus larges que pose cette région, dont l'impact va bien au delà du Golfe et de l'Asie du Sud-Ouest", a conclu M. Wood. "La secrétaire d'Etat est ravie d'utiliser son expérience et sa vision diplomatique".


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK