Sommaire
France
19/01/2016 - 11:12

Hollande adapte les 35 heures à la sauce libérale

Hors le revenu de base, point de salut, apparemment. Alors que la Finlande s’apprête à mettre en œuvre le revenu de base, on ne trouve pasen France, comment réduire le coût du travail. Ce n'est pas comparable, direz-vous. A voir. Il ressort du plan pour l'emploi de François Hollande que le temps de travail pourrait être modulé sur une période de plus d'un an et que les heures supplémentaires seraient moins bonifiées.
Il s'agit là d'une réponse du Président à l'inquiétude des patrons qui n'ont pas le droit de faire coïncider le nombre d'heures travaillées avec le carnet de commandes. Ce n'est probablement pas ce type de mesures qui va faire baisser le chômage. Devant cette impossibilité à permettre à chacun d'avoir des ressources suffisantes en échange de son travail, on va finir par comprendre que l'ère du salariat est révolue. Comment pourrait-il en être autrement quand on voit tous ces robots qui, enfin, vont accomplir à la place de l'Homme toutes les tâches difficiles ? Revue de presse :



Hollande adapte les 35 heures à la sauce libérale
Hollande s'attaque aux 35 heures
Les accords d’entreprises pourront «fixer les modalités d’organisation du temps de travail, sans remettre en cause la durée légale, en permettant par exemple de fixer le taux de majoration ou le nombre d’heures supplémentaires, ou de moduler davantage le temps de travail au-delà même de l’année», a ainsi expliqué le président de la République. Aujourd’hui, les heures sup sont majorées de 25 %. Mais un accord d’entreprise ou de branche peut prévoir une rémunération plus faible, sans pouvoir cependant fixer un taux inférieur à 10 %. (liberation.fr)

Emploi : le plan de la dernière chance pour Hollande
Premier axe de son discours, adapter les actifs à la «  nouvelle donne économique  ». Le président de la République a confirmé que 500 000 formations supplémentaires seraient assurées cette année en faveur de demandeurs d’emploi dont les qualifications risquent de devenir obsolètes. L’objectif est très ambitieux si on le compare au nombre de chômeurs entrant en stage au cours d’une année (un peu moins de 644 000 chômeurs en 2013, selon une étude des services du ministère du travail). Cela reviendrait à former plus de 1,1 million de personnes à la recherche d’une activité. « Irréaliste », selon un proche du président du Medef, Pierre Gattaz. (lemonde.fr)

Hollande dévoile un plan de deux milliards d'euros pour l'emploi
L'Etat dégagera deux milliards d'euros supplémentaires pour tenter d'enrayer la hausse du chômage, a annoncé lundi François Hollande, dévoilant une nouvelle prime à l'embauche et des mesures de soutien à la formation et à l'entreprenariat. Le chef de l'Etat, qui a précisé que ce plan serait financé par des économies, a annoncé dans le passé qu'il ne se présenterait pas à l'élection présidentielle de 2017 si le chômage ne baissait pas d'ici là. (Reuters)

 

Henri Vario-Nouioua









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn