Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Internet
05/05/2009 - 19:46

Internet frappe à la porte de l'Assemblée nationale

On a beau être député, on n'en est pas moins internaute. Le député UMP Thierry Mariani vient à ce titre de déposer, dans le cadre du projet de réforme du règlement de l'Assemblée qui doit être discuté cette semaine, un amendement visant à autoriser l'accès Internet dans l'Hémicycle.



Pour mémoire, l'an dernier, le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, avait autorisé ses collègues à utiliser un ordinateur portable dans l'Hémicycle. Au début du mois d'avril, le Sénat avait exprimé son désir de simplifier et d'étendre à l'hémicycle du Palais du Luxembourg, l'accès à Internet à haut débit avec le déploiement de bornes Wi-Fi. Cet accès amélioré, même pendant les débats, viserait à faciliter le recours à l'outil Internet par les Sénateurs.

Au Palais-Bourbon, Thierry Mariani souhaite pour sa part « faciliter l'information en temps réel des députés et la communication avec leurs collaborateurs ». Il ajoute que l'utilisation des nouvelles technologies de l'information « devrait permettre de réduire considérablement l'utilisation du papier ». Tout dépend bien évidemment de ce que les députés feront de leur connexion quand ils seront en séance…

Enfin, explique le député UMP, il ne faudrait pas que la France soit « le dernier pays, avec le Bhoutan, à être privé » d'Internet dans l'Hémicycle. Certes, mais s'agissant du Bhoutan, encore faut-il garder à l'esprit que ce pays est aussi le seul pays au monde à mesurer la richesse en terme de BNB (bonheur national brut) par habitant, et non comme partout ailleurs en PNB (produit national b


Source: Yahoo News

Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: