Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/02/2009 - 18:31

Iran : la première centrale nucléaire est terminée

C'est ce qu'a déclaré le chef de l'Agence fédérale russe de l'énergie atomique Sergueï Kirienko, à l'issue d'une visite du chantier. La date de mise en service de la centrale devant être annoncée prochainement.



Iran : la première centrale nucléaire est terminée
La construction par la Russie de la première centrale nucléaire iranienne, à Bouchehr dans le sud du pays, est terminée, a dit à la presse mercredi 25 février, le chef de l'Agence fédérale russe de l'énergie atomique Sergueï Kirienko.

"L'étape de la construction de la centrale nucléaire est terminée", a dit Sergueï Kirienko, qui s'exprimait en russe, à l'issue d'une visite du chantier qui se trouve en bordure du Golfe.

Les responsables russe et iranien doivent annoncer à cette occasion la date de mise en service de cette centrale, qui a été retardée à de multiples reprises depuis que la Russie a repris le contrat en 1995.
Source AFP via Yahoo news

Les responsables de la centrale, achevée avec le concours de la Russie, procèdent actuellement à une série de tests qui devraient permettre la mise en service de la centrale d'ici environ un an.

« Ce processus a débuté il y a dix jours. Nous utilisons du plomb au lieu de combustible nucléaire », a déclaré mercredi un responsable de l'industrie nucléaire iranienne, lors d'une cérémonie marquant la fin des travaux.

Pendant la période des tests, le combustible nucléaire sera conservé par l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA).
Source: Radio-Canada.ca

Le dernier rapport de l’AIEA a été conçu pour priver les Etats-Unis de leur mainmise sur la gestion des intimidations et des sanctions afin que les Américains ne puissent pas utiliser ces pressions sur Téhéran pour imposer une entente séparée aux mollahs, entente qui bouleverserait de nombreux équilibres internationaux et nuirait aux intérêts vitaux des autres membres du Conseil de Sécurité. Le rapport est donc allé plus loin que les accusations de Washington pour devenir la principale source de pression sur Téhéran pour forcer les mollahs à accepter une entente multilatérale, c’est-à-dire avec le Conseil de Sécurité (les Six). Depuis sa publication nous assistons à une guerre larvée entre Washington et l’AIEA qui a fini par sauver les mollahs.
Source: Iran-resist.org


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces