Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
20/04/2009 - 19:32

Israël rappelle son ambassadeur en Suisse

Israël a rappelé ce lundi son ambassadeur en Suisse pour protester contre la rencontre, la veille à Genève, entre le président de la Confédération helvétique Hans-Rudolf Merz et son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad.



Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman ont décidé de rappeler à Jérusalem pour "consultation" l'ambassadeur en Suisse, a précisé un porte-parole de la diplomatie israélienne, confirmant le motif de cette mesure.

La rencontre Merz-Ahmadinejad a été d'autant plus mal perçue en Israël qu'elle s'est produite la veille de la journée annuelle de commémoration du génocide des juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale (le Yom HaShoah).

Mahmoud Ahmedinejad a à plusieurs reprises nié l'existence de la Shoah et souhaité la destruction d'Israël. Il a récidivé lundi à la conférence sur le racisme de l'ONU à Genève, en fustigeant le "gouvernement raciste" israélien. Les délégués européens ont immédiatement quitté la salle en signe de protestation.

Hans-Rudolf Merz s'est justifié ce lundi, expliquant qu'il comprenait les critiques mais les trouvait injustifiées, invoquant le "dialogue nécessaire" au Proche et au Moyen-Orient et la neutralité de la Suisse.

Avec son interlocuteur iranien, le président de la Confédération a clairement critiqué la situation des droits de l'Homme en Iran, a affirmé Nadine Olivieri, porte-parole du ministère suisse des Affaires étrangères (DFAE). Il a également condamné sans équivoque les propos de Mahmoud Ahmadinejad sur l'Holocauste et le droit à l'existence d'Israël, a-t-elle ajouté.

La ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey n'a pas participé lundi à l'ouverture de la conférence de l'ONU sur le racisme, selon Nadine Olivieri.

Plusieurs pays, dont Israël, les Etats-Unis et l'Allemagne, qui a néanmoins envoyé des observateurs, ont boycotté la conférence de Genève, s'attendant à ce que les pays musulmans s'en prennent à l'Etat hébreu et à la liberté d'expression sur la religion.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn