Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/02/2009 - 18:23

Israël: vers un gouvernement restreint fortement ancré à droite

Jérusalem- Le Premier ministre pressenti Benjamin Netanyahu procédait mercredi à des consultations en Israël en vue de la formation d'un gouvernement "faucon" restreint sur fond d'impasse dans les négociations pour une coalition élargie.



Ce gouvernement s'appuierait sur une majorité de 65 députés sur 120, élus de la droite, de l'extrême droite et de partis religieux, bien qu'une majorité d'Israéliens (52%) soit favorable à une coalition gouvernementale élargie, selon un sondage réalisé par l'université de Tel-Aviv.

La délégation du Likoud de M. Netanyahu a rencontré les représentants du parti d'extrême droite laïc, Israël Beiteinou, qui avec 15 sièges sur 120 est la troisième formation du Parlement.

"Des progrès ont été enregistrés sur les questions de la lutte contre le terrorisme et de l'aide aux nouveaux immigrants mais pas sur le contrat d'alliance", a déclaré le député Stas Meseznikov, d'Israël Beiteinou.

Cette formation exige la création d'un "contrat d'alliance", ersatz de mariage civil qui n'existe pas en Israël. Sont concernés par cette question 350.000 Israéliens, pour la plupart originaires des républiques de l'ex-URSS. Non reconnus comme juifs par les autorités rabbiniques, ils sont contraints de se marier à l'étranger.

La délégation du Likoud s'est entretenue ensuite avec les représentants de deux partis ultra-orthodoxes, le Shass (sépharade), qui a obtenu 11 sièges, et la Liste Unifiée de la Torah (ashkénaze), qui en a obtenu 5.

Le chef d'Israël Beiteinou, Avigdor Lieberman, a d'ores et déjà postulé pour l'un de deux ministères clés: Affaires Etrangères ou Trésor.

"J'ai rencontré de nombreux ministres des Affaires étrangères. Il est vrai qu'ils ne sont pas coutumiers de mon style, mais en fin de compte tout pays sera content de ma désignation aux Affaires étrangères", a-t-il déclaré au quotidien Yediot Aharonot.

Lieberman, originaire d'ex-URSS, qui s'est taillé une réputation d'"homme fort" prêt à expulser les Arabes qui ne prêteraient pas allégeance à Israël, a pourtant préconisé par le passé qu'Israël bombarde les installations nucléaires en Iran et, en cas de conflit avec l'Egypte, le barrage d'Assouan, sur le Nil.

Récemment, il a affirmé qu'Israël confrontée au Hamas islamiste qui contrôle la bande de Gaza devait s'inspirer de l'exemple de la Russie en Tchétchénie ou des Etats-Unis contre le Japon durant la Seconde guerre mondiale.

Un dirigeant du Likoud qui a requis l'anonymat a jugé  "peu vraisemblable" sa nomination à un poste aussi sensible.

En revanche, il n'a pas exclu sa désignation au Trésor bien qu'Avigdor Lieberman soit l'objet d'une enquête policière pour corruption et blanchiment d'argent.

Ces consultations se déroulent après le refus du parti Kadima (centre-droit, 28 sièges) dirigé par la ministre des Affaires étrangères sortante Tzipi Livni de participer à un gouvernement d'union nationale.

Netanyahu souhaite un cabinet élargi mais n'est pas parvenu à trouver un compromis avec Mme Livni sur la question d'un règlement de paix, le Likoud rejetant foncièrement la création d'un Etat palestinien alors que Mme Livni y est favorable.

Mme Livni a cependant accepté de le rencontrer à nouveau vendredi.

Le chef du Likoud (27 sièges) a été officiellement chargé par le président Shimon Peres de former le prochain cabinet au plus tard d'ici le 3 avril, pour obtenir l'investiture au Parlement.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn