Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
15/10/2009 - 15:30

Karim et Baldé prennent le contrôle de l'armée

Hier, le Président de la République a procédé à un réaménagement de son Gouvernement. Une entrée a été notée celle d’Abdoulaye Baldé jusque-là Secrétaire général de la Présidence et des retours comme ceux d’Aminata Tall et d’Adama Sall.



Il a fallu plusieurs heures pour boucler ce remaniement. Car il y a eu trop de pressions dans la journée d’hier sur le Président de la République. Des interventions venaient de toute part pour sauver tel ou tel Ministre. Finalement, le Maire de Ziguinchor, jusque-là, Secrétaire général de la Présidence, Abdoulaye Baldé a fait son entrée dans le Gouvernement. Cela fait près d’une semaine que nos sources nous annoncent le départ du Maire de Ziguinchor de son poste.

Finalement, l’ancien Inspecteur de police devenu Inspecteur général d’Etat sera porté à la tête du Ministère des Forces armées à la place de son frère Bécaye Diop. Une « patate chaude » placée sur les mains de Baldé ou un outil pour réélire le Président Wade en 2012 avec le vote militaire et paramilitaire ? Dans tous les cas, l’ancien Secrétaire général de la Présidence qui gouverne la mairie de Ziguinchor fait face à une situation délicate au Sud du pays. Depuis que Robert Sagna a quitté la Mairie de Ziguinchor, les rebelles semblent être dopés. Cela fait plus d’une dizaine d’années qu’ils ne se sont pas approchés de la Commune pour affronter les Forces militaires.

Durant tout le temps que Robert Sagna dirigeait cette Commune les rebelles ont ménagé la ville. Mais depuis quelques mois, ils tirent des roquettes sur la Commune. Durant tout le temps qu’il sera à la tête du Ministère des Forces armées, Abdoulaye Baldé fera face à ses frères, à ses gouvernés, les éléments du Mfdc. Après Youba Sambou, un autre fils de la Casamance prend encore en charge les forces armées. Abdoulaye Baldé est mis dans un dilemme inconfortable face à ce troublant dossier de la Casamance. Comment gérer les militaires pour éviter des tueries dans la ville ?

C’est avec beaucoup d’attention que le tout nouveau Ministre des Forces armées devra diligenter ce dossier. A cela s’ajoute les saboteurs qui, jour et nuit, traversent le seuil du bureau du Président pour lui fournir de fausses informations sur le dossier de la Casamance. Jamais Abdoulaye Baldé n’a voulu s’impliquer dans ce dossier trop compliqué mais par la force des choses, il sera un acteur clé pour sa double casquette de Maire et de Ministre. Par ailleurs étant le chef de l’Armée sénégalaise, après le Président de la République, Abdoulaye Baldé devra consolider les acquis de Me Abdoulaye Wade au sein de l’Armée. Mais cela passera forcément par l’application des nouveaux textes créant le nouveau statut de la Police (avec Bécaye Diop) et les corps militaires et paramilitaires. La réussite d’Abdoulaye Baldé sera forcément celle de son frère Karim Wade. Ainsi, il pourrait rapprocher le fils du Président des corps militaires et paramilitaires. La nomination de Baldé à ce poste est un second clin d’œil après celle du douanier Boubacar Camara dans son Cabinet.

C’est l’ancien Ministre de l’Intérieur, Cheikh Tidiane Sy qui aurait demandé au Président de la République à être déchargé de ses fonctions de Ministre. Ce que le Président de la République a accepté. Cheikh Tidiane Sy a voulu quitter le Gouvernement bien avant la présidentielle de 2007 nous dit-on. Son poste est maintenant confié à Bécaye Diop ancien Ministre des Forces armées. Toute la sécurité du pays est maintenant entre les mains des Sudiste Abdoulaye Baldé Maire de Ziguinchor et Bécaye Diop celui de Kolda. Le dossier le plus important que Bécaye Diop trouvera sur son bureau sera celui concernant la Loi créant le nouveau statut de la Police qui dort toujours dans les tiroirs en dépit de son passage à l’Assemblée Nationale.

C’est la règle maintenant chez les libéraux, pour avoir gain de cause, il faut utiliser l’arme du chantage. C’est ce qu’a fait l’ancien Maire de Diourbel qui a récemment organisé une assemblée générale pour s’attaquer à Me Abdoulaye Wade et menacer de quitter le parti. Le chantage a réussi car elle vient d’être nommée Secrétaire général de la Présidence de la République à défaut de la Primature, du Sénat et de l’Assemblée Nationale. A la Présidence, Aminata Tall va rejoindre sa fille Directeur de Cabinet adjoint du Président, Fatim Guèye.


Adama Sall est nommé Ministre de l’Assainissement et de l’Hygiène publique. Serigne Mboup ex-directeur général de Pétrosen aurait été pressenti pour faire son entrée dans le Gouvernement. Mais ce qu’il faut retenir dans les nombreux remaniements c’est que le Président Wade n’agit jamais seul. Il subit trop de pression dès que les consultations deviennent publiques. Chaque Ministre cherche des interventions auprès des marabouts.


Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK