Sommaire
Sénégal d'Aujourd'hui
19/02/2009 - 17:39

Kedougou : Il perd son sexe après avoir couché avec la femme du marabout

Kedougou-Chasser le naturel, il revient toujours au galop. Cet adage colle parfaitement à Sékhou Diallo habitant dans un petit village dans le nouveau département de Salémata. Ce jeune homme, la trentaine bien sonnée, est connu pour son penchant pour les femmes d’âges mûrs.



Il a été surpris en pleins ébats avec la femme d’un marabout. Il lui en a coûté son sexe, selon les villageois qui n’en reviennent pas.

Les faits remontent à fin janvier 2009, dans un village situé non loin de Salémata. Dans ce patelin de quelques dizaines d’habitants, on ne parle depuis lors que du cas de Sékhou Diallo. L’homme qui a osé entretenir des rapports sexuels avec la femme d’un marabout, et aurait perdu son membre viril à la suite de cette relation coupable. D’autres proches de la victime avancent qu’il a simplement perdu sa virilité. Et non son sexe

En tout cas l’affaire est très commentée. Car, toujours le feu au ventre comme un animal en perpétuelle chaleur, Sékhou Diallo est prêt à tout pour satisfaire sa libido. Sa cible préférée, les femmes mariées. D’ailleurs, il est connu dans la contrée pour avoir été pris à plusieurs reprises en flagrants délits d’adultère. Le bonhomme est un multirécidiviste.

Alors que tout le monde se reposait sous les arbres en buvant leur thé, le don juan n’a rien trouvé de mieux que de vouloir se faire plaisir. Sekhou Diallo prenait le thé avec le marabout lui-même et d’autres personnes. Il prétexta un besoin pressant d’aller aux toilettes chez lui. A peine disparu du champ de vision de ses camarades de thé, il rebroussa chemin et contourna la maison du marabout. Si les autres ne se doutaient de rien, ce n’était pas le cas pour le marabout. Celui-ci avait remarqué la façon dont Diallo dévorait des yeux sa femme.

Ne se doutant de rien, le jeune indélicat, a entrepris de satisfaire son désir. C’est en flagrant délit qu’il sera surpris. Mais le marabout est resté calme ; se contentant de lui tendre un verre de thé en lui disant : « voici ton premier et tâche de le finir car le deuxième va bientôt suivre ». Avec un calme olympien et un sang-froid incroyable, l’époux de la femme est sorti de la case. Les villageois racontent que Sekhou Diallo, complètement tétanisé de peur et de honte, s’est empressé de se rhabiller et de disparaître dans la nature. Depuis, il est invisible dans les arbres à palabre du village. Alors que sa famille se démène pour que le marabout rende sa virilité au coureur de jupon qui décidément est mal tombé.



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces