Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
23/09/2009 - 16:01

L'Amérique raciste se réveille

Au moment où la popularité de Barack Obama s'effrite, les attaques sur ses origines et sa couleur se font de plus en plus précises.



Obama en sorcier africain, un os en travers du nez, Obama en fourrure de singe, mangeant une banane. Dans les manifestations de ces derniers mois contre le président américain et sa réforme de la santé, les attaques racistes ont fait un retour en force.

Dans les talk-shows à la télévision ou la radio, les plus exaltés se moquent presque ouvertement de la couleur du président. Ainsi Rush Limbaugh, le plus célèbre des porte-voix de l'ultradroite, montait en épingle la semaine dernière des images filmées dans un bus, montrant un enfant blanc rossé par un noir.

Son commentaire : « Voilà l'Amérique d'Obama, des enfants blancs maintenant battus dans les bus scolaires. » Pour Limbaugh, Obama est « un Noir qui cherche la bagarre ». Pour Glenn Beck, un autre de ces enragés, animateur sur la chaîne de télévision Fox, Obama est « un type qui a une haine profonde pour les Blancs ou pour la culture blanche». « Je pense que ce type est un raciste », a lancé Glenn Beck cet été.

Le conservateur de service, Lou Dobbs, s'est pris de passion cet été pour le certificat de naissance de Barack Obama, demandant que le Président « montre le document » prouvant sa citoyenneté américaine. Cette question de la nationalité du Président inspire tout un mouvement, les « birthers », qui envers et contre toute évidence suggèrent qu'Obama ne serait pas vraiment américain ni donc éligible comme Président, car il serait né au Kenya (il est né à Hawaï, État américain).

La polémique a rebondi la semaine dernière quand Jimmy Carter a accusé de racisme les détracteurs d'Obama. « Je pense qu'une part écrasante de l'intense animosité qui s'est exprimée envers le Président Obama tient au fait qu'il est Noir, qu'il est Afro-Américain », a lancé l'ancien Président démocrate. « Je vis dans le Sud, et j'ai vu le Sud faire beaucoup de chemin. Mais cette tendance raciste existe toujours et je... lire la suite de l'article sur Libération.fr


Source: Libération via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo