Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
08/06/2009 - 20:58

L'IRA-véritable paye pour l'attentat d'Omagh

Onze ans après l'attentat d'Omagh (Irlande du Nord), qui avait fait 29 morts en 1998, des familles de victimes ont obtenu de haute lutte lundi que quatre hommes proches de l'IRA-véritable soient jugés civilement responsables et condamnés à verser d'importantes compensations.



Les représentants de victimes de l'attentat le plus meurtrier commis en Irlande du Nord, frustrés qu'aucun responsable n'ait jamais été déclaré coupable devant une cour pénale, avaient décidé de porter leur combat devant la justice civile.

Après de nombreuses déconvenues, ils avaient déposé une nouvelle plainte au civil en avril 2008 devant la Haute cour de Belfast. Ils réclamaient un total de 14 millions de livres (16 millions euros) de dédommagements à cinq hommes qu'elles estiment être à l'origine de l'attentat.

Celui-ci avait été revendiqué par l'IRA-Véritable, un groupuscule dissident de l'IRA hostile au partage du pouvoir entre protestants et catholiques dans cette province britannique.

Six familles poursuivaient l'ex-leader de ce groupuscule, Michael McKevitt, ainsi que Colm Murphy, Liam Campbell, Seamus McKenna et Seamus Daly. Tous sont membres présumés de ce mouvement qui voulait faire dérailler les accords de paix historiques du "Vendredi Saint" signés quelques mois avant l'attentat entre dirigeants protestants et catholiques à Belfast.

Quatre des cinq hommes -McKevitt, Campbell, Murphy et Daly- ont été jugés responsables de l'attentat d'Omagh lundi, selon le verdict de la Haute cour.

Le juge Declan Morgan a accordé des indemnités de 1,6 million de livres (1,8 million d'euros) à 12 proches de victimes à l'origine de la plainte. Il a reconnu au passage que McKevitt avait joué un rôle-clé pour procurer des explosifs au groupuscule.

L'un des porte-parole des familles et proches des victimes, Michael Gallagher, dont le fils Aidan a été tué dans cet attentat à la voiture-piégée, a salué le couronnement de plus de huit années de procédures complexes entamée... Lire la suite sur LEXPRESS.fr


Source: L'Express via Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn