Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
24/08/2009 - 18:39

L'ONU appelle au calme dans l'attente du résultat du vote afghan

L'envoyé spécial des Nations unies en Afghanistan, Kai Eide, a reconnu que le scrutin présidentiel du 20 août avait été entaché d'irrégularités mais il a appelé candidats et électeurs à la patience en vue des premiers résultats attendus demain mardi.



Hier, le principal rival du président sortant Hamid Karzaï, l'ancien ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah, a affirmé détenir la preuve de fraudes massives pendant le scrutin.

Les deux camps ont revendiqué la victoire et la Commission des réclamations électorales (ECC), qui a reçu 225 plaintes, dont une centaine venant des partisans d'Abdullah et 35 traitées en priorité, a souligné que rien ne laissait penser que le résultat s'en trouverait affecté.

« Il ne fait aucun doute qu'il y a eu des irrégularités le jour du scrutin, et qu'il y en a eu avant », a admis lundi Kai Eide devant des journalistes au siège de l'EEC, à Kaboul.

« Je demande vraiment aux candidats, aux équipes de campagne et aussi aux électeurs de faire preuve de patience et de calme, afin de permettre à l'EEC de mener sa tâche à bien », a-t-il ajouté.

Hamid Karzaï et Abdullah Abdullah ont promis de respecter les résultats du vote.

Deux sondages avant l'élection donnaient le président sortant en tête, pas suffisamment toutefois pour obtenir la majorité absolue et éviter un second tour en octobre.

Pour la Commission électorale indépendante (IEC), qui doit annoncer mardi les résultats dans 2 400 des 6 300 bureaux de vote, les 35 cas litigieux prioritaires « ne devraient pas modifier l'issue du scrutin », a dit son numéro deux, Zekria Barakzai, lors d'une conférence de presse.

Les résultats préliminaires sur l'ensemble du pays ne devraient pas être connus avant le 3 septembre.

Le respect par les candidats du résultat qu'annoncera la Commission électorale est essentiel pour la stabilité de l'Afghanistan et pour le Président américain Barack Obama, qui a fait de la normalisation de ce pays sa priorité en matière militaire et diplomatique.

Malgré quelques attaques sporadiques, des millions d'Afghans ont bravé la menace des taliban pour se rendre aux urnes et le bon déroulement relatif du scrutin a été salué par de nombreux pays.

L'abstention a toutefois été élevée dans le Sud, bastion de l'insurrection islamiste, où la population soutenait majoritairement Hamid Karzaï, ce qui rend plus probable encore un second tour.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK